REDHER - La pluma
Accueil Articles Culture Education


La BD hispanophone se décline au féminin singulier

Envoyer Imprimer PDF

Jorge_CarrinBisVirus tropical, la bande dessinée de Powerpaola —pseudonyme de Paola Gaviria—,vient de devenir un  film d'animation. Et  une exposition. Et  une installation interactive. Cette triple métamorphose  souligne l’explosion que connaît la BD hispanophone écrite et dessinée par des femmes, et dont l’une des stars est l’auteure équato-colombienne  établie à  Buenos Aires.

Virus tropical, une BD autobiographique, est le plus grand succès de Paola Gaviria, plus connue sous le nom de Powerpaola. Photo Rafael Roncato

« Je crois que la bande dessinée s’est dévirilisée », affirme l’éditrice colombienne Catalina Mejía (qui dirige à Madrid le label éditorial Salamandra Graphic), « l’incursion de la femme, initialement comme lectrice, n’a pas simplement donné plus d’importance et une plus grande dimension sociale à ce support ; elle a aussi encouragé les lectrices-auteures  restées dans l’ombre à oser créer et dessiner des histoires ».

Mejía a très souvent participé au festival Entreviñetas (Entrecartons) de Medellín et Bogotá. Grâce au travail de son directeur, Daniel Jiménez Quiroz, et de son  équipe, ce festival nous fait connaître, une année après l’autre, un échantillon très représentatif  des auteurs et auteures les plus  intéressant.es qui existent en Amérique hispanique. Parmi les auteures d’ouvrages publiés cette année,  Powerpaola a été rejointe par ’une autre grande figure de la bande dessinée, la peintre argentine María Luque, qui a signé ces dernières années deux romans graphiques, La mano del pintor et Casa transparente (premier Prix du Roman Graphique – Ciudades Iberoamericanas).

Les romans graphiques La mano del pintor et Casa transparente ont valu à la peintre argentine María Luque la reconnaissance du public et  de la critique. Photo Natalia Lecuona

Les récompenses décernées par le Salon de la bande dessinée de Barcelone annoncent  également l’enracinement d’une nouvelle constellation d’auteures.  Lors de sa  dernière édition, Ana Penyas a gagné le Prix de l’auteur révélation espagnole   pour  Estamos todas bien, un récit biographique sur ses propres grand-mères  qui montre les aspects positifs et négatifs du troisième âge, tandis que le  Grand Prix a été décerné à Laura Pérez Vernetti, qui a débuté dans la revue El Víbora il y a quarante ans et s’est spécialisée dans l’adaptation de la poésie au langage informatique. Une jeune prometteuse et une maestra confirmée.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_18831.jpg

L’Espagnole Ana Penyas a reçu le prix de la Révélation au Festival international de la BD de Barcelone pour Estamos todas bien, un récit biographique sur ses grand-mères. Photo Biel Aliño

Powerpaola, Luque, Penyas etPérez Vernetti sont originaires des pays où la bande dessinée en langue espagnole est la plus présente : la Colombie, l’Argentine et l’Espagne. Ces trois pays forment un triangle dont chaque côté possède des maisons d’édition qui parient sur de nouvelles voix et de nouveaux regards féminins. Entre les éditeurs colombiens se distinguent Rey Naranjo et El Cohete Ediciones.

En Argentine,  la collection Gráfica des éditions  Tren en Movimiento, qui a fait une irruption tonitruante dans le paysage portègne [de Buenos Aires] en publiant —entre autres — Feo, de Soledad Lavagna, et Vamos a la playa, de Azul Blaseotto, est venue s’ajouter au projet de la maison Editorial Común, que dirige Liniers.   Il y a moins de deux ans, la grande exposition « Chicks on Comics » à la Fondation Proa de Buenos Aires, a révélé, sous le titre    Relación a larga distancia,  l’importance à la fois quantitative et qualitative du phénomène. Plus de cinquante artistes de plusieurs générations y ont montré leurs œuvres.

« J’assiste à des salons de la bande dessinée depuis les années quatre-vingt-dix, et je suis heureuse de dire que le panorama a énormément changé », commente l’artiste et professeure espagnole  Cristina Durán. « Le nombre de jeunes auteures qui ont percé dans ce secteur, leur qualité et leur  professionnalisme, sont impressionnants. », ajoute-t-elle.  « La création récente de AC (Colectivo Autoras de Cómic) a été déterminante. En nous regroupant, elle nous a permis de nous connaître et de nous soutenir mutuellement, tout en rendant notre travail plus visible.

Núria Tamarit

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_18840.jpg

Bea Enríquez, lorsqu'elle a gagné le concours pour la mscotte Pato Pollo (Canard Poulet) du Festival Ilustratour 2016

Les prix, les bourses y les éditeurs les plus importants sont en Espagne.  Núria Tamarit vient de gagner le prix Valencia pour le roman graphique, et  y Bea Enríquez, le prix FNAC-Salamandra Graphic (les gagnantes précédentes étaient Penya et Anapurna). Et Ana Galvañ, avec  Pulse Enter para continuar, a été plébiscitée par la critique (le prestigieux éditeur US Fantagraphics a acheté les droits pour la traduction en anglais).

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_18843.jpg

Mais aucune d’entre elles ne se contente de travailler dans le strict cadre du dessin : elles éditent leurs propres fanzines ou animent des plateformes de diffusion. À propos de ce panorama alternatif, l’éditrice du label basque Astiberri, Héloïse Guerrier, fait le commentaire suivant : « Je distinguerais  Tik Tok Cómics, de Galvañ, et la revue Voltio, dirigée par Ana Oncina. Notre label a plusieurs projets en cours : ceux de Marta Alonso, Lola Lorente, María Herreros, Las Pacheco ou Flavita Banana, entre autres artistes espagnoles.»  

La consolidation du phénomène s’est produite l’année même où a été publié en espagnol  Lo que más me gusta son los monstruos (Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, aux éditions Monsieur Toussaint Louverture) cette œuvre maîtresse qu’a signée Emil Ferris à ses débuts à cinquante ans passés, et qui a reçu trois prix Eisner le mois dernier. Ce fut la cérémonie la plus féminisée qu’on ait jamais vue dans l’histoire de ce prix. Le Washington Post a annoncé la nouvelle  sous ce titre : « Les femmes font l’histoire et reçoivent une reconnaissance tardive ».

Zeina Abirached (Líbano) y Rutu Modan (Israel)

Le lecteur hispanophone a maintenant à sa disposition des dizaines d’œuvres puissantes d’auteures latino-américaines et du  monde entier  (Rutu Modan, Sarah Glidden, Zeina Abirached, Alison Bechdel, Catherine Meurisse, pour n’en citer que quelques-unes). Cette décennie a été celle de la découverte, la prochaine sera celle de la consécration.

« Bientôt », dit Cristina Durán, « quand nous présenterons un livre, on oubliera que nous sommes des femmes : on ne s’intéressera plus qu’à notre travail. » 


Jorge Carrión               

Original: Cómic: femenino, singular y en español

Traduit par Jacques Boutard

Edité par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 2 septembre 2018


 

 
Plus d'articles :

» Nicanor Parra, un siècle de vie en révolte

HommageNicanor eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){retur...
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7757
mod_vvisit_counterHier11587
mod_vvisit_counterCette semaine56094
mod_vvisit_countersemaine précedente64507
mod_vvisit_counterCe-mois-ci186513
mod_vvisit_countermois précedent332053

We have: 181 guests online
Ton IP: 54.158.199.217
 , 
Aujourd'hui: 20 Sep 2018