REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


La grève des LGBT, enfants chéris d'Israël

Envoyer Imprimer PDF

aut_71BisC’est une communauté qui a gagné sa puissance honnêtement : elle est devenue puissante, bien connectée et à la mode. Il ne s’agit pas de la communauté arabe, mais LGBT.

Une nouvelle journée de plaisir en perspective : la grève des LGBT. Cela a pris une ampleur jamais vue depuis la protestation contre les prix du fromage cottage en 2011, mais cette fois, ça a un logo. Pas qu'un seul : une mer de logos. Une pléthore de marques israéliennes se sont engagées à la soutenir.

 

Protest against the surrogacy law in Tel Aviv, July 19, 2018.

Tel Aviv, 19 juillet 2018 : protestation contre la loi sur les mères porteuses, qui vient d'être étendue des couples hétérosexuels aux femmes célibataires, mais maintient l'exclusion des couples LGBT

 

La protestation est présentée comme quelque chose de jamais vu auparavant : des dizaines d'entreprises de premier plan laissent leurs employés faire la grève dimanche, avec une implication sociale et une sensibilité impressionnantes. Elles publient des explications rédigées par leurs cabinets de relations publiques bien payés : on n’avait pas vu ça depuis la Révolution d'Octobre.

Rosa Luxemburg pour Cellcom, Lech Walesa pour Isracard. Le succès est assuré : ne laissons pas Gaza tout gâcher.

C'est déjà suspect : la chaîne de supermarchés Super-Sol et la protestation ? Le cabinet d'avocats Herzog, Fox & Neeman et la protestation ? Que recherchent exactement ces entreprises avec une grève ? La justice ? L’égalité ?

C'est très drôle. Vont-ils maintenant laisser leurs employés faire la grève pour d'autres raisons, chacun.e pour sa cause préférée ? C'est encore plus drôle. La communauté LGBT a réussi à enrôler l'économie dans sa lutte : la puissance de sa protestation est admirable.

Les priorités de la société israélienne, sa boussole sociale et morale sont à l'ordre du jour. Israël est en grève dimanche, pas pour une question pour laquelle il est urgent de faire grève. Il n'est pas en grève pour un groupe qui est l'un des plus démunis, opprimés ou discriminés. En fait, peu d'autres groupes sont aussi puissants, bien branchés et à la mode que la communauté LGBT. Ses membres ont gagné en puissance honnêtement grâce à leur lutte qui, bien sûr, n’est pas finie.

Le succès relatif ne dit rien sur le droit et l'obligation de la communauté de continuer à se battre pour ses droits et sur la justesse de sa voie. Mais la grève de dimanche dit tout sur une société qui choisit une fois de plus de fuir vers sa zone de confort, où il n'y a pas de prix à payer pour la lutte. C'est seulement pour que les gens se sentent bien dans leur peau, embellissent leur image et surtout nettoient leur conscience des marques noires les plus noires de leurs autres maladies et crimes.

Israël devrait être en grève dimanche, soutenu par Super-Sol, McCann et Cellcom, contre la loi de l'État-nation, en sympathie avec les Arabes de ce pays, sur les visages desquels la Knesset a craché, en leur disant officiellement et légalement : vous êtes des citoyens de seconde classe.

Quel effet de guérison et d'espoir une telle grève aurait comme signe d'identification avec les villes arabes de Sakhnin et Nazareth. Quelle fraternité serait dans l'air, quel fruit serait porté pour toute la société à partir d'une telle solidarité. Mais pour cela, il faudrait une dose de courage et une boussole morale claire, deux produits que les entreprises leaders n'ont pas en stock et dont toute la société a besoin.

Plus personne ne s'attend à ce qu'Israël descende dans la rue pour protester massivement contre l'occupation, le blocus de Gaza ou les colonies de peuplement : il y a eu trop de lavage de cerveau et trop d’angoisse a été instillée.

Mais la loi sur l'État-nation, qui a été adoptée quelques heures seulement après l'adoption du projet de loi sur les mères porteuses, est essentielle. Elle est beaucoup plus discriminatoire et excluante que la loi sur les mères porteuses. Elle ne rend pas difficile d'être parent. Elle rend difficile d'appartenir à ce pays. Pour certains Israéliens, elle montre la sortie. Elle montre à tous les Israéliens qu'ils vivent désormais dans un État d'apartheid de jure, pas seulement de facto.

Et la trajectoire est également différente. La communauté LGBT est sur la voie du succès : Une protestation de plus, un vote de plus, et la maternité de substitution, une façon problématique d'être parent, parfois plus méprisée que la prostitution, sera également approuvée pour les hommes. La législation contre les Arabes va dans l'autre sens : la loi de l'État-nation n'est qu'une promo. La pente est glissante et claire. Le dimanche de protestation de masse contre cette loi aurait pu marquer un changement.

Mais Israël marchera dimanche pour une autre de ses protestations de chouchous. Les rues seront décorées de drapeaux multicolores, le sentiment de satisfaction grandira. Seuls les "tskers"* - comme les appelle mon collègue de Haaretz Nitzan Horowitz - souriront amèrement. Nous remercions la communauté, nous remercions les banques et nous remercions les entreprises de publicité et de haute technologie. Nous avons une société dynamique et protestataire. Les vrais opprimés peuvent attendre.

NdT

Tskers : ceux qui font tsk ( claquement de langue) pour marquer leur agacement ou leur désapprobation

Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Original: Israel's LGBT Strike of the Pampered

Source: Tlaxcala, le 22 juillet 2018

 
Plus d'articles :

» Le modèle sud-africain : faire des Druzes d'Israël des " Juifs d'honneur "

Grâce à la protestation de la communauté druze contre la loi de l'État-nation, deux vérités fondamentales qui ne peuvent plus être dissimulées ont été mises au jour.La solution au problème des Druzes peut être adoptée comme d'habitude...

» Tiens bon, Ahed Tamimi !

C’est maintenant qu’il il faut le lui dire, quelques jours avant sa libération prévue après huit mois de prison : ça valait le coup, continue la résistance à l'occupation israélienne. Dimanche, tu es censée sortir de prison, enfin, avec...

» Gaza au bord du gouffre : vers une nouvelle guerre ?

Une feuille de papier à cigarettes sépare la bande de Gaza d'une nouvelle offensive militaire israélienne, quatre ans après celle qui est passée à l'histoire sous le nom de « Bordure protectrice » et qui, en tenant compte des...

» Comment Israël a contribué à la renaissance de sinistres ethno-nationalismes en Europe

La polarisation du débat politique au sein des sociétés occidentales sur les questions liées aux migrations et aux droits de l’homme s’est intensifiée au cours des dernières semaines et des derniers mois. Pour de nombreux observateurs, il...

» Israël, terre de miracles

Les jours de cerfs-volants abondent en miracles de ce côté du monde. Le fait que plus d'Israéliens se sont égratignés en se rasant au cours des derniers mois qu’ils ont été touchés par des feux de cerfs-volants est entièrement attribué...

» En Israël, les trois dimensions d’une dérive fascisante

Les dérives autoritaires et fascisantes de l’État d’Israël sont largement sous-estimées par les médias et les responsables politiques européens. Pourtant, elle sont réelles et porteuses de dangers pour tout le Proche-Orient.Beaucoup de...

» Israël : Un État, une voix Israël : Un État, une voix

Après des décennies de gouvernement d’ un régime unique qui a réalisé de grandes choses  et a abouti à une impasse, la seule façon de réaliser le changement est de démonter d'abord l'échafaudage sur lequel la structure a été...

» L'accord final proposé par Jared Kushner pour la Palestine dépouillerait son peuple de toute dignité

Après trois guerres israélo-arabes, des dizaines de milliers de morts palestiniens et des millions de réfugiés, Kushner croit-il vraiment que les Palestiniens se contenteront de cash ?N’y aura-t-il pas de fin à d’humiliation des...

» Razan, une histoire de super-héroïne de Gaza

«C'est ta cousine ? Tu lui ressembles. » « Razan Al-Najjar ! C’est ta cousine, n’est-ce pas ? » « Ta cousine est une héroïne ! Tu dois être fière ! »Ce sont quelques-uns des messages que les gens m’ont...

» L'Argentine annule un match amical de foot avec Israël à Jérusalem

L’équipe de football de l’Argentine devait jouer un match amical au Teddy Stadium de Jérusalem, emplacement qui abritait autrefois un village palestinien.L’équipe nationale de football de l’Argentine a annulé un prochain match amical...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7369
mod_vvisit_counterHier17916
mod_vvisit_counterCette semaine65373
mod_vvisit_countersemaine précedente77328
mod_vvisit_counterCe-mois-ci147578
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 138 guests online
Ton IP: 54.81.110.186
 , 
Aujourd'hui: 15 Auo 2018