REDHER - La pluma


Paillassons de Washington

Envoyer Imprimer PDF

Serge HalimiBisLes suppliques et les marques d’affection de trois dirigeants européens — M. Emmanuel Macron, Mme Angela Merkel et M. Boris Johnson — venus cajoler M. Donald Trump n’auront servi à rien : le président des États-Unis a riposté en les humiliant. Il les menace de représailles commerciales et financières s’ils ne violent pas l’accord qu’ils ont eux-mêmes conclu il y a trois ans avec l’Iran. Les États-Unis ayant radicalement changé de position sur le sujet, leurs alliés n’ont plus qu’à s’aligner. Aux yeux de M. Trump, Paris, Berlin et Londres ne pèsent pas lourd, beaucoup moins en tout cas que Riyad ou Tel-Aviv.

« Un homme qui se condamne lui-même, on a toujours envie de taper dessus (…) pour briser en mille morceaux le peu de dignité qui lui reste », écrivait Jean-Paul Sartre dans Les Chemins de la liberté. Son observation vaut aussi pour les États. Ceux de l’Union européenne, par exemple. M. Macron proclame son refus de parler « avec un fusil sur la tempe », et Mme Merkel regrette que Washington rende les choses « encore plus difficiles » au Proche-Orient. Mais ni l’un ni l’autre ne semblent prêts à répliquer autrement que par des lamentations. Et les grandes entreprises européennes ont compris à qui elles devaient obéir, dès lors que même l’envoi d’un courriel transitant par un serveur américain ou le recours au dollar dans une transaction avec l’Iran les expose à des amendes extravagantes (lire l’article d’Ibrahim Warde, « Le diktat iranien de Donald Trump » ).

Sitôt annoncé l’ultimatum de M. Trump, Total — anciennement Compagnie française des pétroles — a annulé ses projets d’investissement en Iran. Le président Macron cherchait pourtant au même moment à préserver l’accord conclu avec ce pays. Mais il précisait : « Je le dis très clairement : on ne va pas sanctionner ou contre-sanctionner des entreprises américaines. (…) Et nous n’allons pas contraindre les entreprises [françaises] à rester [en Iran] ; ça, c’est la réalité de la vie des affaires. Le président de la République française n’est pas le président-directeur général de Total (1).  » Lequel obéit par conséquent aux ordres de la Maison Blanche…

Nos sempiternels moulins à prières ont conclu de cet épisode qu’il faudrait davantage d’Europe (2). Mais plus celle-ci s’élargit et s’institutionnalise, moins elle résiste aux injonctions américaines. En 1980, les neuf membres de la Communauté économique européenne prenaient position sur le Proche-Orient en faisant droit aux aspirations nationales du peuple palestinien ; le 14 mai dernier, en revanche, quatre États de l’Union (Autriche, Hongrie, République tchèque et Roumanie) étaient représentés à l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem au moment précis où les forces armées israéliennes exécutaient des dizaines de civils gazaouis. Mieux — si l’on ose dire — : parmi les vingt-huit membres actuels de l’Union, quinze ont envahi l’Irak aux côtés des troupes américaines.

L’Union européenne ne cesse de durcir ses critères de convergence. Mais elle en oublie toujours un, que M. Trump vient de lui rappeler : la nécessité pour ses adhérents d’être indépendants et souverains.

Serge Halimi

Notes

(1Conférence de presse, Sofia, 17 mai 2018.

(2Un credo que le commentateur de France Inter Bernard Guetta ressasse chaque matin depuis plus de vingt ans, quel que soit le sujet de sa chronique.

Source: Le Monde diplomatique, Editorial  juin 2018

Écouter cet article   lu par Arnaud Romain

 
Plus d'articles :

» Israël a désormais sa loi raciale

Désormais, par décision de justice, il y a deux types sanguins en Israël : le sang juif et le sang non-juif.Même s'ils avaient l'éternité devant eux, Israël et la nation juive ne pourront jamais réparer tout le mal qu'ils ont fait à la...

» Guerre d’Algérie. Maurice Audin, les disparitions, la torture comme système organisé de terreur

Mémoire Historique61 ans après les faits, le Président de la République, dans une déclaration remise à Josette Audin et à ses enfants Michèle et Pierre,  reconnaît la responsabilité de l’État dans l’enlèvement, la torture,...

» Ahed Tamimi : "Tout Palestinien résiste à l'occupation dès sa naissance"

Ahed Tamimi, 17 ans, icône de la résistance palestinienne à Israël, a accordé un entretien à France 24, à l’occasion de sa visite en France et alors qu’elle était l’invitée d’honneur de la Fête de l'Humanité qui vient de se tenir...

» L’État d’Israël contre le "peuple juif"

Israël s’est aligné sur un régime nationaliste, voire antisémite, après l’autre. Où cela mène-t-il la communauté juive mondiale ?Un tremblement de terre est tranquillement en train d'ébranler le monde juif.Au 18ème siècle, les juifs...

» France: Décryptage - comment les lobbies ont détricoté la loi Hulot via le Conseil d’Etat

Décryptage détaillé des contributions du MEDEF, de l’UFIP et de la compagnie pétrolière Vermilion, qui ont influencé l’avis du Conseil d’Etat sur la loi Hulot.Les Amis de la Terre France et l’Observatoire des multinationales révèlent...

» 79 % des Israéliens de droite croient que les Juifs sont le peuple élu. C'est une blague, ou quoi ?

Alors que la croyance en Dieu est une affaire privée, la conviction d’un peuple qu’il est élu esquisse les grandes lignes d'une politique qui explique en grande partie les actions d'Israël. Quand ils disent qu'ils sont le peuple élu, ils...

» Le syndrome du Yom Kippour

Un message de Gilad Atzmon aux JuifsQuand la guerre du Kippour a éclaté, il y a 45 ans, j'avais 10 ans. Je me souviens qu’il y avait beaucoup de peur tout autour de moi. Israël était mon foyer et il était sur le point d'être anéanti. C'est...

» Quelques exemples historiques d’actions décisives concernant les banques

Ce  qu’un gouvernement fait ou ne fait pas avec les banques a des conséquences fondamentales sur le cours de l’histoire d’un pays.La Commune de Paris commet l’erreur de ne pas prendre le contrôle de la Banque de FranceLe siège de la...

» Ahed Tamimi aux jeunes de France : "Activez-vous !"

Ahed Tamimi, la jeune militante devenue une icône mondiale de la résistance palestinienne, lance un appel aux jeunes de France à la Fête de l'Humanité.

» IVG : les femmes face à la culpabilisation

Plus de 40 ans après sa dépénalisation, l'IVG est encore considérée par bon nombre de soignants comme, au mieux, un droit à part, au pire, une tâche ingrate. Entre remontrances et leçons de morale, certains outrepassent alors le serment...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){retur...
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2634
mod_vvisit_counterHier0
mod_vvisit_counterCette semaine2637
mod_vvisit_countersemaine précedente2
mod_vvisit_counterCe-mois-ci2640
mod_vvisit_countermois précedent11888

We have: 193 guests online
Ton IP: 54.221.75.115
 , 
Aujourd'hui: 14 Nov 2018