REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Tueurs à gages israéliens en Malaisie

Envoyer Imprimer PDF

aut_71BisUn État qui envoie des escadrons de la mort à l’autre bout du monde n'est pas quelque chose dont on peut être fier. En fin de compte, il s’agit de tueurs à gages.

Il y a environ deux mois, un certain incident a secoué le monde. Serguei Skripal, un ancien espion russe qui a agi comme agent double pour la Grande-Bretagne, a été empoisonné avec sa fille Yulia dans un parc de Salisbury.

La Grande-Bretagne a été prompte à rejeter la faute pour cet acte sur la Russie, et 16 pays, dont les USA, ont expulsé des douzaines de diplomates russes comme punition pour la tentative d'assassinat. La rage a été soulevée par l'idée d’une tentative assassinat - l'Occident est extrêmement sensible à la vie humaine - mais encore plus par l'idée que la Russie avait osé l’accomplir sur le sol britannique.

Quelques semaines plus tard, une autre tentative d'assassinat a eu lieu, réussie cette fois. Douze balles ont atteint le Dr. Fadi al-Batsh, ingénieur électricien originaire du camp de réfugiés de Jebaliya à Gaza, dans une rue de Kuala Lumpur, en Malaisie. Les deux assassins circulaient sur une moto; on a d'abord dit que c’était une BMW. Hier, on a dit que c’était une Kawasaki. Al-Batsh était chargé de cours à l'université et s’occupait, selon ce qui se dit, de développer des armes pour le Hamas.

Portrait-robot du suspect d'assassinat de Fadi al-Batsh publié par la police royale de Malaisie lors d'une conférence de presse au siège de la police à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 25 avril 2018. (Royal Malaysia Police via AP)

Tous les yeux se sont tournés vers Israël. Et vous savez quoi ? Aucun État n’a songé à expulser un seul diplomate israélien de son territoire, ni même à dénoncer Israël. En ce qui concerne le monde, rien ne s'est passé, al-Batsh n'a pas été assassiné, la souveraineté de la Malaisie n'a pas été violée. Car comment peut-on comparer un espion russe à un ingénieur palestinien? Ou la souveraineté de la Grande-Bretagne à celle de la Malaisie?

Le deux poids deux mesures du monde a encore fait des heures sup : ce qui est acceptable pour Israël est interdit même à la Russie. La Russie est connue pour ses assassinats brutaux avec du poison; Israël est la seule démocratie, il lui est donc même permis d'empoisonner (le leader du Hamas Khaled Meshal en 1997).

Fadi al-Batsh

Israël a maintenu une ambiguïté factice, mais les clins d'œil, les coups de coude, les allusions, les sourires et les fanfaronnades subreptices ne laissent aucun doute: les petits gars du Mossad avaient encore frappé. Le plus grand fanfaron du gouvernement, Yoav Galant, a déclaré: "Nous traquerons chacun d’eux, même jusqu'au bout du monde." Israël a été impressionné par cet acte courageux, car il est toujours impressionné par le meurtre d’Arabes, surtout quand il est commis dans les tréfonds. De l'assassinat ciblé d'Abu Jihad devant sa femme et ses enfants, en passant par Cheikh Ahmed Yassin et Yahya Ayyash, aux assassinats ciblés à l'étranger - un ingénieur de drones palestinien en Tunisie, un scientifique nucléaire à Téhéran, un haut responsable du Hezbollah à Beyrouth, Samir Kuntar à Damas et Mahmoud al-Mabhuh à Dubaï. La Bulgarie est tristement célèbre pour ses assassins au parapluie empoisonné, mais les joueurs de tennis avec des raquettes dans un hôtel de Dubaï étaient des héros.

Tous ces actes sont des meurtres, et leurs auteurs sont des tueurs à gages. On pourrait prétendre qu'ils étaient justifiés, qu’ils ont épargné des vies humaines, ou qu’ils ont puni ceux qui méritaient de mourir, mais c’étaient des meurtres. Leurs auteurs se promènent parmi nous, certains d'entre eux atteignent des sommets. Certains assassinats ont pu être l'accomplissement de fantaisies insensées par des gens qui en rêvaient depuis leur enfance. Certains étaient inutiles, car chaque victime de meurtre a un substitut, généralement plus extrême. Le reste d'entre eux sont simplement stupides. Assassiner Khalil al-Wazir, Abu Jihad - considéré comme l'ultime audace (dans sa chambre à coucher à Tunis) et impliquant le meurtre d'un des leaders palestiniens importants qui aurait pu devenir un partenaire - était idiot. Moshe Ya'alon se vante de cet acte à ce jour. Israël est fier de lui. C'était un meurtre - une punition, une dissuasion, une prévention ou une vengeance – du type de ceux perpétrés par des familles criminelles.

Al-Batsh s'occupait probablement de développement d’ armes, mais il est douteux qu'il méritait de mourir à cause de cela. Aucun des fans dans les médias et le public n'a une idée de ce qu'il a vraiment fait et s'il méritait de mourir. Pas question de discuter publiquement de l’affaire : vous pouvez faire confiance au Mossad les yeux fermés.

Des milliers d'ingénieurs israéliens développent des armes plus nocives et dangereuses que les cerfs-volants du Hamas - méritent-ils de mourir? Est-il légitime pour les Palestiniens de les assassiner ? Un État qui envoie des escadrons de la mort à l’autre bout du monde n'est pas quelque chose dont on peut être fier. En fin de compte, il s’agit de tueurs à gages.

Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Original: Hired assassins in Malaysia

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 26 avril 2018


 
Plus d'articles :

» 70 ans de Nakba, 25567 jours de soumoud

En ce 15 mai 2018, les Palestiniens commémorent le 70ème anniversaire de leur Nakba, la catastrophe que fut pour eux la proclamation de l’État d’Israël.

» Vivre par l’épée, pour Netanyahou, ça a payé (jusqu’ici)*

L’Iran a été publiquement humilié, les Palestiniens sont écrasés, et lundi ils seront piétinés en grande pompe lors de l’inauguration de l’ambassade des USA  à Jérusalem. Ces journées constituent une immense victoire pour...

» Le mode opératoire des assassinats menés par le Mossad

Une fusillade mortelle en Malaisie met en lumière la politique de l’agence d’espionnage israélienne dans les assassinats ciblant les représentants palestiniens.L’assassinat du , âgé de 35 ans, dans la capitale malaisienne, Kuala...

» La Khansaa de Gaza : Nawal Abou Hajila pleure ses quatre fils tués par l’armée d’occupation

Nawal Abou Hajila, 58 ans, est connue sous le nom de Khansaa de Gaza, d’après une poétesse arabe du 7ème siècle qui a perdu quatre fils au combat.Quatre photos encadrées de quatre hommes sont accrochées au mur au milieu du salon de Nawal...

» Ahmed Abou Hussein, deuxième journaliste palestinien assassiné par Israël depuis le début de la Grande Marche du Retour

Le journaliste palestinien Ahmed Abou Hussein, âgé de 24 ans, est mort des suites de ses blessures après avoir reçu une balle dans l’abdomen lors d’une manifestation le 13 avril.Ahmed Abou Hussein, un journaliste palestinien abattu par les...

» Pourquoi Israël se sent menacé par la résistance populaire en Palestine

Pourquoi Israël a-t-il assassiné de nombreux manifestants désarmés de Gaza et en a blessé plus de 2000 le vendredi 30 mars et les jours suivants, alors qu’ils ne représentaient clairement aucune menace pour les soldats israéliens ?Des...

» Génération Ahed : pourquoi la jeunesse palestinienne doit se libérer d'une double oppression

Alors que partout à travers le monde, des voix se lèvent pour exiger la libération d'Ahed Tamimi – une adolescente palestinienne de 17 ans – les autorités israéliennes ont arrêté neuf autres membres de sa famille.Parmi ceux qui le 26...

» Jour de la Terre : Israël commet un massacre dans le ghetto de Gaza

L’armée israélienne a assasiné 17 Palestiniens lors des manifestations à Gaza. Plus de 1 400 autres personnes ont été blessées par les forces israéliennes lors des manifestations exigeant le droit au retour des réfugiés palestiniens sur...

» Pourquoi ont-ils tué Marielle Franco ?

L’exécution de la conseillère municipale du Parti Socialisme et Liberté et militante noire, féministe, originaire d’une favela,  est « un crime de haine et un acte terroriste ».Dans son édition d’aujourd’hui, le...

» « Être une femme noire, c’est résister et se battre tout le temps pour survivre»: une interview de Marielle Franco, 8 mars 2017

Le 8 mars 2017, l’hebdomadaire Brasil de Fato avait interviewé Marielle Franco, victime d’une exécution extrajudiciaire le 14 mars 2018 à Rio de Janeiro. Elle venait alors d’entamer son mandat de conseillère municipale.« Les femmes...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3216
mod_vvisit_counterHier13225
mod_vvisit_counterCette semaine16441
mod_vvisit_countersemaine précedente134636
mod_vvisit_counterCe-mois-ci422859
mod_vvisit_countermois précedent526014

We have: 167 guests online
Ton IP: 54.224.91.58
 , 
Aujourd'hui: 21 Mai 2018