REDHER - La pluma


Que reste-t-il de nos colères ? Bataille du Rail, Carrefour, éboueurs : début d’un printemps chaud

Envoyer Imprimer PDF

aut_188BisQui n'a pas été, dans tous ceux qui ne parviennent pas à se satisfaire de cette mise à mort que d'aucuns souhaiteraient inéluctable de droits sociaux et collectifs qui sont partie de l'histoire de la France, en proie à des emportements irrépressibles face à l'impudence de ceux qui continuent, au nom des sacro-saints intérêts du capital,  à réciter leur partition de casse et de régression sociales ?

 

Qui n'a pas été révolté par les fondés de pouvoir du capitalisme, Son Emmanuel Majesté incluse, qui entendent poursuivre, au mépris des protestations qui se font jour ça et là, leur démantèlement consciencieux de toutes les conquêtes qui ont constitué le patrimoine qui a forgé l'identité de ce pays au fil des siècles ?

Nous sommes sans conteste convaincus que cette voie est sans issue pour l'intérêt général et mortifère pour la planète mais, tout en restant persuadés de ce qui nous semble une évidence, nous restons comme résignés à ce qui nous apparaît comme une fatalité. Car nous persistons à ne pas accepter que ce qui empêche l'agrégation des luttes et l'ouverture d'une perspective politique alternative reste notre capacité à toujours considérer que ce qui sépare tous ceux qui estiment cette issue insupportable demeure plus important que ce qui est susceptible de nous rassembler.

Et pourtant : Négligeable de ne pas accepter comme indépassable le creusement d'inégalités chaque jour plus choquantes sur notre planète ? Négligeable de refuser que la loi du plus fort puisse être celle qui organise notre monde quitte à le mener à sa perte ? Négligeable d'espérer des lendemains qui puissent être plus justes pour chacun et plus solidaires pour tous ? Négligeable d'essayer plus modestement et plus quotidiennement et à sa façon, de faire en sorte que la réalité puisse être aussi porteuse de cet espoir et de cette lueur ? Négligeable de continuer, en conscience de notre diversité, à ne pas accepter que notre humanité reste tributaire d'une logique destructrice ?

João Vilhena 

Certes, nous possédons tous des raisons personnelles, familiales et historiques de nous méfier des grands emportements collectifs qui ont provoqué tant de désillusions. Mais s'ils en ont justement été la cause, c'est aussi parce qu'ils ont eu le mérite, à un moment donné, de donner corps à beaucoup de nos espoirs. Qu'ils persistent, comme des sentinelles vigilantes, à nous éviter tout assentiment qui ne serait pas conscient des difficultés qui nous attendent mais assurément pas à nous dissuader de renoncer à construire une réalité plus généreuse pour l'être humain et plus équitable pour notre planète.

Nous divergeons sur les moyens d'y parvenir ? Nous ne sommes pas d'accord sur les chemins à emprunter pour donner corps à cet espoir ? Nous restons persuadés du bien-fondé des nos objections sur la capacité de chaque individu à savoir allier bien commun et épanouissement personnel ? Nous estimons illusoire de penser qu'il est possible d'assembler autant de diversités dans un projet susceptible de parler à tous ? Nous persistons à trouver nos prévenances vis-à-vis d'autres convictions justifiées par les faits ?        

Mais pourquoi alors nous rassemblons nous quand le refus de cette logique d'airain nous mobilise ? Pourquoi nous retrouvons-nous dans les mêmes cortèges pour lutter contre la supposée « naturalité » d'une injustice sociale chaque jour plus insupportable ? Ne sommes-nous pas porteurs, chacun à sa façon, du rejet  commun d'une société où le combat pour le quotidien doit se mener contre son prochain ? Ne sommes-nous pas les interprètes, dans leur diversité, d'une espérance partagée dans un monde où notre prochain n'est justement pas une menace de notre intégrité mais une chance de lui donner une plus grande dimension ?

Nous arrivons dans une période où chaque personne va se voir confrontée à ce dilemme :

Ce qui nous sépare est-il plus important et plus essentiel que ce qui nous rassemble ?

C'est précisément ce calcul qu'a fait le pouvoir actuel en pensant que l'exacerbation des différences et des inimitiés serait finalement plus forte que la nécessaire mise en commun de ces diversités dans l'objectif commun que constitue l'échec de cette mise en coupe réglée de la société française.

Et tous les rouages médiatiques de ces fondés de pouvoir s'y appliquent laborieusement et quotidiennement en multipliant les prétendues illustrations d'une défiance des uns vis-à-vis des autres pour masquer l'incontournable communion d'intérêts redoutée par leurs mandants.

Allons-nous apporter un cinglant démenti à ces oracles de funeste augure et montrer qu'en France perdurent encore des volontés d'un avenir moins sombre et d'un monde plus solidaire ?


Pedro da Nóbrega, le 2 avril 2018

Edité par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

 

 


 

 
Plus d'articles :

» Malgré les interventions policières et les commandos d’extrême-droite, le mouvement étudiant s’amplifie

Il aura fallu un mois pour que les assemblées générales ne soient plus clairsemées et les tentatives d’occupations de campus encore balbutiantes. La contestation de la loi « orientation et réussite des étudiants » et du...

» Résistance : Sur la Zad, « les gens arrivent de partout » pour défendre et reconstruire

« Une cabane détruite, deux reconstruites », promettent les habitants de la Zad et leurs soutiens. Une première journée de reconstruction est prévue dès ce 15 avril. Après quatre jours d’intervention quasi militaire, une...

» L’heure de la matraque a sonné: urgent le gouvernement aurait donné l’ordre de débloquer les facs coûte que coûte

Une coïncidence, la vague de répression actuelle contre les facs bloquées ? Pas du tout. Au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal aurait donné l’ordre aux présidents d’université de faire...

» En défense de la ZAD, résister à Emmanuel Macron et à son monde

L’opération policière et militaire d’évacuation d’une partie des habitant·e·s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes devrait débuter dans les prochaines heures. En plein mouvement social, cette intervention ne nous surprend pas. Nous sommes...

» Lordon et Friot à la Commune de Tolbiac!

Frédéric Lordon et Bernard Friot avec les occupants de Paris 1-Tolbiac. Reportage Dillah Teibi

» 12 décembre 1995 : Discours de Pierre Bourdieu aux cheminots grévistes

Le 12 décembre 1995, Pierre Bourdieu s’adressait aux cheminots grévistes, à la gare de Lyon. Il soutenait les grévistes et apportait, à sa façon, des éléments d’éclairage. Il reste aujourd’hui tout aussi éclairant.

» Ordonnances SNCF : l’occasion

Si ceux qui ont quelque responsabilité dans la « conduite » des mobilisations qui s’annoncent ne comprennent pas que le mouvement ne doit pas être « le mouvement des cheminots » ou le « mouvement contre les...

» L’isolement de Julian Assange nous réduit tous au silence

Dans cette lettre, vingt-sept écrivains, journalistes, cinéaste, universitaires, anciens agents du renseignement et démocrates appellent le gouvernement équatorien à permettre à Julian Assange d’exercer son droit à liberté...

» Aurora Muriente : « Porto Rico demeure sous domination coloniale »

L’activiste portoricaine explique les raisons pour lesquelles la lutte indépendantiste veut se débarrasser du joug étasunien. Aurora Muriente Pastrana, est membre du Mouvement indépendantiste national Hostosien de Porto Rico (MINH), une...

» Brésil: Violence et haine de classe

Quel lien peut-on établir entre l'assassinat de la conseillère Marielle Franco et les poursuites  pénales contre Lula? Comment lier la destitution illégitime de Dilma Rousseff et l’intervention militaire dans les favelas? Quels liens y...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui16381
mod_vvisit_counterHier20488
mod_vvisit_counterCette semaine16381
mod_vvisit_countersemaine précedente118117
mod_vvisit_counterCe-mois-ci373102
mod_vvisit_countermois précedent622047

We have: 380 guests online
Ton IP: 54.161.108.58
 , 
Aujourd'hui: 22 Avr 2018