REDHER - La pluma
Accueil Articles Droits Humains Violations des DH


Mohamed El Ayoubi, l'un des condamnés sahraouis de Gdeim Izik, est mort

Envoyer Imprimer PDF

photo_auteur_nonLe Sahraoui Mohamed El Ayoubi,  l'un des 24 prisonniers de Gdeim Izik, est décédé cet après-midi à El Ayoune.

Il avait été condamné à 20 ans dans un procès militaire si absurde que la justice marocaine elle-même l'avait annulé, exigeant la tenue d'un nouveau procès. Il a été libéré pour éviter qu’il meure en prison :  ses maladies graves - diabète et hépatite B - n'avaient pas été soignées par ses geôliers et la torture avait aggravé son état de santé. Dès la sortie de prison d’El Ayoubi, un riche Sahraoui a financé le traitement de dialyse dont il avait besoin.

El Ayoubi avait déjà été emprisonné à trois autres occasions.

Malgré son état de santé, il avait dû assister au deuxième procès - une nouvelle farce - qui s'est déroulé en 2017 dans la ville de Salé (Maroc), loin du Sahara Occidental où avaient eu lieu les événements dont il était accusé : constitution de bande criminelle, violence contre des  agents de l'ordre public dans l'exercice de leurs fonctions ayant entraîné leur mort.

Il a témoigné au procès qu'il avait acheté une petite tente et qu'il l'avait installée dans le camp de Gdeim Izik. "Je suis un homme simple. Je ne suis pas allé à Gdeim Izik pour commettre des actes de violence, mais j'ai été l’objet de violences".  Il a calmement répondu  à l'ensemble des questions de l'accusation, s'il avait vu des armes à lame, avec qui il avait frayé, s'il avait conduit un bus pour attaquer l'armée ...  "Mais SI je ne sais même pas conduire. Dans le procès-verbal, ils ont écrit ce qu'ils voulaient. Ils m'ont attrapé la main et m’ont forcé à signer de mon empreinte. "

Il a déclaré qu'ils l'ont violé durant le démantèlement du camp, qu'ils l'ont frappé si fort dans les parties génitales qu'elles ont été brisées. Il saignait de l'entrejambe. "J'ai perdu ma virilité." "Ils m'ont menotté, ils ont couvert mon visage de crachats, ils ont uriné sur moi. Ils m'ont jeté dessus un seau d’ordures et d'eau sale. Ils m'ont humilié. Ils m'ont cassé l'épaule. " C'est ainsi qu’il relata sa détention. Au procès, le tribunal n'a pas consenti à une inspection de traces de torture parce qu'il n'était pas détenu. Bien que cet examen supposé n’ait servi à rien dans les autres cas. Aucune torture n'a été détectée.

El Ayoubi a été amené à témoigner dans ce deuxième procès, mais il n'a pas été jugé avec les autres. Ils l'ont fait plusieurs mois plus tard, sans observateurs, le 21 décembre 2017. Personne n’était au courant de  cette audience, pas même El Ayoubi. Il a écopé de nouveau de 20 ans, condamnation qui  n'a pas été exécutée vu son état de santé fragile.

Le 22 janvier, il a été amputé de deux orteils. Il a été dans le coma pendant un moment. A l'hôpital "Ils l'avaient abandonné, sans aucun intérêt".

Les prisonniers continuent d'être torturés et la communauté internationale ne réagit toujours pas. Depuis novembre 2010, les prisonniers de Gdeim Izik souffrent de conditions épouvantables, à la merci de leurs tortionnaires. Et ils sont séparés les uns des autres, loin de leurs familles, loin de leurs avocats et ont des problèmes de visites. Ils sont isolés pour cacher leur situation difficile. Ce n'est pas le premier prisonnier sahraoui à mourir de la torture au Maroc, mais il est le premier à tomber du groupe de Gdeim Izik, un groupe compact avec une intégrité et un courage admirables. Il faut que quelque chose change: qu'au moins la mort d'El Ayoubi soit un déclencheur pour exiger le respect des  droits humains par le Maroc, en tant que premier pas vers l'autodétermination.

Il a beaucoup souffert. On ne peut qu’éprouver rage et tristesse pour la perte de cet homme dont le crime était d’être sahraoui.

Je reproduis ici un texte reçu d'une militante sahraouie :

"Gloire et honneur au camarade Aayubi. Condamné après les événements de Gdeim Izik, il vient de mourir en raison de son état de santé détérioré. Après des détentions, des mauvais traitements, des tortures de toutes sortes et des violations commises par les forces coloniales de Mohamed VI, il était dans un état physique mortel et purgeait sa condamnation hors de la prison. "

Cristina Martínez Benítez de Lugo

Original: Ha muerto Mohamed El Ayubi, uno de los presos saharauis de Gdeim Izik

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, 22 de febrero de 2018


 

 

 
Plus d'articles :

» Le Sahara occidental et l’avenir de l’ordre juridique international Témoignage devant la Conférence des Nations Unies sur la décolonisation en 2016

Nations Unies, 23 juin 2016Mon intérêt pour le litige sur le Sahara occidental n’est pas fondé uniquement sur ma foi en la justice à laquelle a droit le peuple de ce pays, mais aussi sur ce qu’il  implique dans le cadre de la loi...

» La grève de la faim de Claude Mangin : une dénonciation de la politique française vis-à-vis du Sahara Occidental

La citoyenne française Claude Mangin-Asfari , par sa grève de la faim, met en accusation la connivence de la France avec l'occupation marocaine du Sahara Occidental.Militante pour la libération du Sahara Occidental, Claude est en grève de la...

» La France a une lourde responsabilité dans la non-décolonisation du Sahara Occidental Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Lettre ouverte d’universitaires et de chercheurs internationaux à Emmanuel Macron, Président de la République française

» La torture est la marque de fabrique des interventions US

Dans cette interview avec Edu Montesanti, M. Friba, représentant de l’Association révolutionnaire des femmes d’Afghanistan (RAWA), parle de la décision de la Cour Pénale Internationale d’enquêter sur les crimes commis par toutes les...

» Invasion de bateaux pirates au Sahara Occidental occupé

Bientôt plus de 250 000 tonnes de phosphate seront expédiées hors du Sahara Occidental, pour une valeur de plus de 25 millions de dollars US. Rien ne permet d'affirmer que ces expéditions se font avec  l’accord des propriétaires, les...

» Crans-Montana à Dakhla : Questions sur un forum au Sahara occidental

Organiser un forum Sud-Sud dans une ville disputée du Sahara occidental, et du coup boycotté par l'Union africaine, est une erreur pour le Forum de Crans-Montana, estime un ancien directeur au HCR, Werner BlatterLe Forum de Crans-Montana est une...

» Sahara occidental: la "cinquième colonne" ou l'ennemi intérieur Felipe González, le félon

Selon des informations diffusées par les agences de presse et publiées par plusieurs journaux, notre ancien chef du gouvernement, Felipe González, s’est rendu au Maroc pour soutenir le makhzen oligarchique, exploiteur  et colonialiste,...

» La nomination de Gina Haspel à la tête de la CIA n'est pas une victoire pour le féminisme

Dans son tweet annonçant sa nomination au poste de directrice de la Central Intelligence Agency, le président Trump s'est vanté que Gina Haspel était la «première femme ainsi choisie».

» UE-Maroc: Accord de pêche, accord de voleurs

Ce 27 février est un jour noir pour les droits humains,  donnant  une nouvelle raison d’être dégoûté par l'actuelle Union européenne (UE).  En validant l’accord de  pêche entre l'UE et le Maroc, la Cour de justice de...

» Protestation contre la tenue du Forum Crans Montana à Dakhla, au Sahara Occidental occupé

Aline Pailler, présidente de la a adressé un courrier au président du Forum Crans Montana, Pierre-Emmanuel Quirin, pour protester contre la tenue du Forum en mars 2018 à Dakhla en territoire sahraoui occupé. Voici le texte de la...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10162
mod_vvisit_counterHier12243
mod_vvisit_counterCette semaine88073
mod_vvisit_countersemaine précedente98905
mod_vvisit_counterCe-mois-ci312104
mod_vvisit_countermois précedent485122

We have: 154 guests online
Ton IP: 54.92.163.188
 , 
Aujourd'hui: 20 Juil 2018