REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


La Suisse n'expulsera pas l'indépendantiste catalane Anna Gabriel

Envoyer Imprimer PDF

aut_5933BisRisquant jusqu’à 30 ans de prison pour avoir participé au référendum en Catalogne, une ancienne députée refuse de se rendre à son procès. Les autorités helvétiques devraient refuser la demande d'extradition espagnole, qui sera déposée mercredi

La Suisse n'expulsera pas la militante indépendantiste catalane Anna Gabriel, dont la demande d'extradition sera formulée mercredi par la justice espagnole.

Joint par téléphone mardi soir, Folco Galli, porte-parole de l’Office fédéral de la justice, indique que la Suisse refuserait à priori une demande d’extradition de la part de l’Espagne. «Il s’agit selon toute vraisemblance d’un délit politique. Selon notre code pénal et la Convention européenne des droits de l’homme, une demande d’extradition ou toute forme d’aide judiciaire ne peuvent pas être accordées pour l’un de ces motifs.»

Le porte-parole confirme aussi n’avoir encore rien reçu pour l’heure de la part des autorités espagnoles. Toutefois, le juge de la cour suprême espagnole Pablo llarena adressera une demande d’extradition à la suisse dès mercredi, a indiqué mardi soir le journal espagnol El Independiente, citant des sources judiciaires proche du magistrat.

Une attention soutenue à Barcelone

Cette nouvelle fait grand bruit en Espagne, où le cas d’Anna Gabriel, sixième dirigeante indépendantiste à avoir quitté la Catalogne, est suivi de très près par l’ensemble de la presse.

Cet après-midi, son parti, la Candidature d’unité populaire (CUP), a tenu une conférence à Barcelone pour expliquer les raisons de la fuite en Suisse de leur ancienne porte-parole. L’avocat et collègue de parti de la militante Benet Salellas, a déclaré: «Anna n’a pas fui, elle a cherché refuge face à une persécution politique». Le parti espère pouvoir «internationaliser» le combat qu’il mène face à l’Etat espagnol.

Une figure de proue

Anna Gabriel est venue en Suisse avec l’intention d’y rester. Figure de proue de la CUP, un parti indépendantiste d’extrême gauche, cette ancienne professeure de droit à l’Université autonome de Barcelone est accusée de rébellion par Madrid. Alors que la presse espagnole se demande depuis des jours si elle se rendra à son procès, qui doit commencer mercredi, l’intéressée a rapidement mis fin au suspense lors d’un entretien accordé en primeur au Temps: «Je n’irai pas à Madrid, explique-t-elle. Je suis poursuivie pour mon activité politique et la presse gouvernementale m’a déjà déclarée coupable.»

«Comme je n’aurai pas un procès équitable chez moi, j’ai cherché un pays qui puisse protéger mes droits», ajoute la militante. Anna Gabriel fait allusion aux récentes fuites dans la presse sur l’enquête menée à son sujet par la police espagnole. Dans son rapport, la Guardia Civil dresse le portrait d’une activiste farouche. Elle l’accuse d’avoir participé à la formation d’un conseil de direction de la «rébellion» indépendantiste et d’avoir encouragé la population à la désobéissance.

«Comme en Turquie»

Membre du parlement catalan jusqu’en octobre dernier, Anna Gabriel conteste vivement ces accusations. «J’ai toujours fait campagne pour le référendum, mais pacifiquement. La question de la Catalogne devrait pouvoir se résoudre politiquement, alors que les autorités espagnoles veulent museler l’indépendantisme par la répression.»

Née en 1975, l’année de la mort de Franco, Anna Gabriel dénonce l’atmosphère «tendue comme jamais» qui règne en ce moment à Barcelone, tandis que «le gouvernement ne fait rien pour assurer notre sécurité face aux violences des fascistes». La Catalane en veut pour preuve les menaces de mort qu’elle reçoit très régulièrement de groupuscules d’extrême droite. Comparant la situation espagnole à «ce qui se passe en ce moment en Turquie», la jeune femme dénonce une chasse aux sorcières avec près de 900 personnes sous enquête ou mises en accusation, parmi lesquelles «des professeurs, des policiers, des politiciens et même de simples électeurs».

Dans la perspective de son procès, Anna Gabriel a préféré éviter d’être incarcérée, même préventivement. «Je serai plus utile à mon mouvement libre que derrière les barreaux, explique-t-elle. Lorsque j’ai vu le sort réservé à certains de mes collègues qui sont encore en prison depuis décembre dernier, j’ai compris que je devrais partir. Je ne suis pas la seule à risquer la prison, tout le reste du gouvernement est menacé.» Condamnée par Amnesty International et d’autres ONG, la décision du juge Pablo Llarena de maintenir en prison Jordi Cuixart et Jordi Sanchez, deux membres de la société civile accusés d’avoir organisé une manifestation pour l’indépendance, a semé la peur au sein du mouvement sécessionniste. C’est ce même juge qui a été chargé de s’occuper du cas d’Anna Gabriel.

Procédure transférée à Madrid

En ne se présentant pas devant le tribunal ce mercredi, Anna Gabriel risque de faire l’objet de poursuites judiciaires en Espagne. Les autorités adresseront-elles à la Suisse une demande d’extradition ou de commission rogatoire pour l’entendre à Genève? L’avocat genevois d’Anna Gabriel, Olivier Peter, estime la menace d’une extradition peu probable, vu que l’Espagne a retiré sa demande concernant Carles Puigdemont en Belgique. Selon lui, la situation en Espagne ne permet pas la tenue d’un procès équitable pour sa cliente.

«Initialement confiée à un tribunal régional catalan, la procédure sur l’organisation d’un référendum a été transférée à une cour de Madrid, dont les membres sont proches du pouvoir en place et n’offrent pas de garantie d’indépendance et d’impartialité, explique l’avocat, qui a également défendu une militante basque menacée d’extradition. Ma cliente est poursuivie pour des motifs politiques, ce qui rendrait une demande d’extradition illicite. Nous faisons confiance aux autorités suisses pour qu’elles refusent de légitimer l’emprisonnement d’élus parlementaires pour avoir voulu défendre le droit de voter.

Capture_Anna_Gabriel

Capture_Anna_Gabriel1

Antoine Harari

Source Tlaxcala, le 21 février 2018

Publié par le Temps


 
Plus d'articles :

» Les Palestiniens ne sont pas les Indiens des États-Unis d’Amérique

Les gouvernements des Etats-Unis – abusés par leur 51è Etat-croupion, la colonie israélienne – se trompent sur toute la ligne au niveau de leur stratégie au Moyen-Orient et singulièrement en Palestine. Certes, ce n’est pas nouveau. Mais...

» La Nakba, ce n’est pas que du passé pour les Palestiniens : elle se poursuit sans répit depuis 70 ans

Israël continue à voler la terre des Palestiniens, à révoquer leurs droits de résidence, et à détruire leurs maisons pour que des Israéliens juifs puissent s’installer à leur place.  Il y a soixante-dix ans, mon univers et celui...

» Le Sahara occidental et l’avenir de l’ordre juridique international Témoignage devant la Conférence des Nations Unies sur la décolonisation en 2016

Nations Unies, 23 juin 2016Mon intérêt pour le litige sur le Sahara occidental n’est pas fondé uniquement sur ma foi en la justice à laquelle a droit le peuple de ce pays, mais aussi sur ce qu’il  implique dans le cadre de la loi...

» La Khansaa de Gaza : Nawal Abou Hajila pleure ses quatre fils tués par l’armée d’occupation

Nawal Abou Hajila, 58 ans, est connue sous le nom de Khansaa de Gaza, d’après une poétesse arabe du 7ème siècle qui a perdu quatre fils au combat.Quatre photos encadrées de quatre hommes sont accrochées au mur au milieu du salon de Nawal...

» La grève de la faim de Claude Mangin : une dénonciation de la politique française vis-à-vis du Sahara Occidental

La citoyenne française Claude Mangin-Asfari , par sa grève de la faim, met en accusation la connivence de la France avec l'occupation marocaine du Sahara Occidental.Militante pour la libération du Sahara Occidental, Claude est en grève de la...

» Mutiler les corps pour mieux frapper les esprits

Une goutte de sueur glisse le long de sa tempe. Elle ne trahit aucune émotion : en ce printemps, la chaleur est déjà bien présente. L’esprit aux aguets, l’œil rivé au viseur, il a tout loisir de dévisager ceux qui composent la foule...

» SUD-Santé AP-HP. Un étudiant de Tolbiac dans un état grave : Rumeur ou mensonge d’Etat ?

"A l’évidence on nous ment !"Alors que la préfecture continue à nier les violences de l’évacuation de Tolbiac, et continue à affirmer qu'il n'y a aucun blessé, même léger, Sud Santé AP-HP interpelle M. Hirsch directeur général de...

» La France a une lourde responsabilité dans la non-décolonisation du Sahara Occidental Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Lettre ouverte d’universitaires et de chercheurs internationaux à Emmanuel Macron, Président de la République française

» Pourquoi Israël se sent menacé par la résistance populaire en Palestine

Pourquoi Israël a-t-il assassiné de nombreux manifestants désarmés de Gaza et en a blessé plus de 2000 le vendredi 30 mars et les jours suivants, alors qu’ils ne représentaient clairement aucune menace pour les soldats israéliens ?Des...

» 1968. Ils commémorent, on recommence... Sur ordre de Macron les CRS évacuent et occupent La Sorbonne

Les flics ont donc à nouveau piétiné les franchises universitaires, peu après 22h, jeudi soir. Les CRS sont entrés en Sorbonne et ont évacué, brutalement, les étudiantes et étudiants qui occupaient depuis la fin de l'après-midi, arrachant...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui11734
mod_vvisit_counterHier18396
mod_vvisit_counterCette semaine70853
mod_vvisit_countersemaine précedente113550
mod_vvisit_counterCe-mois-ci330592
mod_vvisit_countermois précedent607817

We have: 206 guests online
Ton IP: 54.81.112.7
 , 
Aujourd'hui: 21 Jui 2018