REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Amérique latine


Référendum en Équateur

Envoyer Imprimer PDF

Capture_Boron_Calloni-dos_Santos_Buen_AbadLe dimanche 4 février, les citoyens équatoriens devront se rendre aux urnes pour voter lors d'un référendum convoqué par le gouvernement, en violation flagrante des règles constitutionnelles, pour décider si l'un de leurs plus illustres fils, Rafael Correa Delgado, sera définitivement banni de la vie politique nationale.

C'est là, et pas ailleurs, l'objectif du référendum, une question qui doit être camouflée par l'incorporation d'autres questions pour empêcher que l'attaque ad hominen du gouvernement de Lenín Moreno contre son prédécesseur soit clairement visualisée. Il va sans dire que l'élimination de Correa Delgado du paysage politique équatorien est une vieille aspiration de la droite que le président actuel a étonnamment adoptée comme sienne.

Este domingo 4 de febrero del 2018 se realizará la consulta popular y referendo propuesto por el presidente Lenín Moreno

Cette action ne peut et ne doit pas rester tue face à l'immoralité qui consiste à condamner à un ostracisme politique perpétuel  l'un des meilleurs présidents de l'histoire équatorienne, qui a mis fin à une période d'extrême instabilité politique, économique et sociale, et  un homme profondément attaché à la nécessité de promouvoir l'unité de Notre Amérique.

L'Équateur est actuellement un pays soumis pour la communication à l'oligarchie médiatique, qui agit avec la complaisance d'un gouvernement qui a choisi, de façon suicidaire, de laisser la gestion de la communication sociale aux mains des grandes entreprises médiatiques. Dans ces conditions, la possibilité qu'une population mal informée et manipulée par les médias puisse répondre de manière positive à la consultation officielle et mettre un terme à la vie politique de l'ancien Président Correa Delgado est une source de profonde consternation pour toutes les forces progressistes et de gauche d'Amérique latine et des Caraïbes. C’est à sa clarté idéologique, à son attachement aux idéaux des pères fondateurs de la Grande Patrie, à son authentique vocation latino-américaine, que nous devons des décisions fondamentales pour la marche de nos peuples vers leur Deuxième Indépendance Définitive.

En accord avec ces sources d'inspiration, il a offert  son pays comme  siège de l'Unasur, fournissant à cette institution (aujourd'hui punie par la réaction de droite qui prévaut dans plusieurs pays de la région) des installations magnifiques au milieu du monde. Il a également eu le courage d'exiger le départ des troupes US de la base de Manta et a rendu un immense service, inestimable, à la cause de la liberté de la presse et d'expression à l’échelle mondiale en offrant l'asile diplomatique à Julian Assange dans l'ambassade de l'Équateur au Royaume-Uni.

Au cours de son gouvernement, l'Équateur a été un point de référence pour tous les mouvements et toutes les forces sociales qui, dans les cinq continents, recherchaient un meilleur destin pour leur peuple. Rafael Correa Delgado a été un dirigeant qui a résisté farouchement aux attaques brutales des classes dirigeantes de son pays et de l'empire US, qui n'ont épargné aucun recours, légal ou illégal, pacifique ou violent, pour faire échouer son gouvernement, et n’y ont pas réussi. Une victoire possible du oui à la deuxième question du référendum condamnerait l'Equateur à se passer, pour toujours, de la contribution de sa figure politique la plus importante des 50 dernières années et d'un président qui a terminé ses 10 ans de gouvernement avec un taux d'approbation de 62 pour cent malgré les effets déstabilisants de la chute des prix internationaux du pétrole et les coûts énormes de la reconstruction après le tremblement de terre de 2016 qui a dévasté la province de Manabí.

Un dirigeant immensément populaire, à l'intérieur et à l'extérieur de l'Équateur, qui a changé définitivement et définitivement son pays, risque aujourd'hui  d'être banni pour toujours de la vie politique équatorienne. Cela serait une perte pour  l'Equateur, pour nous tous Latino-Américains et Caribéens.

Nous appelons les Équatoriennes et  Équatoriens à réfléchir pour ne pas commettre une erreur aussi gigantesque et laisser ouverte la possibilité que le citoyen Rafael Correa Delgado continue d'être un protagoniste actif de la vie politique de ce pays et de toute Notre Amérique.

 Atilio A. Boron, Stella Calloni, Theotônio dos Santos et Fernando Buen Abad Domínguez

Original : Referendo en Ecuador

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source: Tlaxcala, le 2 janvier 2018

 

 
Plus d'articles :

» Brésil: la grande désillusion

Les Brésiliens iront aux urnes cet automne pour la première fois depuis la destitution de la présidente Dilma Rousseff en 2016.Violence endémique, économie instable et inégalitaire, prolifération de groupes de trafiquants, les enjeux...

» La voix dissonante du Forum de São Paulo

La 24e édition du Forum de São Paulo (FSP), rencontre qui rassemble les partis et mouvements progressistes de l’Amérique latine et de la Caraïbe, s’est tenue à La Havane du 15 au 17 juillet. Fondé en 1990 par le président cubain Fidel...

» Nicaragua : aujourd’hui, c’est hier, au multiple

Après plus de deux mois de fauchage de vies, le compte est de près de 300 tués, abattus par des tireurs d'élite, exécutés d'un coup de feu dans la nuque, fusillés par des paramilitaires. Et les blessés atteignent 1500. L'après-midi du 23...

» Au Salvador, montée en puissance d’un nouveau mouvement social contre la privatisation de l’eau

À peine six semaines ont passé depuis que la nouvelle Assemblée législative, dominée par la droite, est entrée en fonction. Mais, déjà, de récents accrocs entre forces de l’ordre et étudiants s’opposant à la potentielle privatisation...

» À Bogota, l'éboueur devenu «seigneur des livres»

José Alberto Gutierrez a passé vingt ans de sa vie à remplir 450 bibliothèques avec 50.000 ouvrages récupérés dans des poubelles.«Le jour où j'aurai rempli la Colombie de livres, je me sentirai comme Ulysse après avoir sauvé Pénélope et...

» Le Brésil en grève : les camionneurs et les ouvriers du pétrole ne marchent plus

La plus grande économie d’Amérique latine – le Brésil – est au bord de la faillite. Les camionneurs et les ouvriers du pétrole ne sont pas au travail. Les premiers ont fait une grève de dix jours, tandis que les seconds font une grève de...

» Les escadrons de la mort continuent d'agir impunément en Colombie, tandis que que les USA se voilent la face

Presque quotidiennement, nous sommes bombardés par des « informations » sur des problèmes au Venezuela. Et de fait, problèmes il y a, par exemple des pénuries de nourriture et de médicaments, et une inflation galopante. Mais quelque...

» Les femmes zapatistes, rebelles par excellence

Dans les montagnes du sud-est du Mexique, les femmes zapatistes mènent leur propre lutte. Deux d’entre elles, appartenant à des générations différentes, partagent un bout de leur histoire. Leurs récits montrent les progrès vers...

» 2018: La contre-révolution libérale règne à Quito

Deux arguments qui ont contribué, au niveau mondial, à montrer sous un jour positif la « Révolution Citoyenne » en Équateur, ont été  les décisions du président Rafael Correa et de son gouvernement d’octroyer l’asile...

» La Colombie à la croisée des chemins

Résultats du premier tour de l’élection présidentielleLes Colombiens étaient appelés aux urnes ce dimanche 27 mai pour le premier tour de l’élection présidentielle.Sont arrivés en tête Ivan Duque, avec 39,1% (7 569 693 voix),...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8827
mod_vvisit_counterHier17916
mod_vvisit_counterCette semaine66831
mod_vvisit_countersemaine précedente77328
mod_vvisit_counterCe-mois-ci149036
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 91 guests online
Ton IP: 54.92.182.0
 , 
Aujourd'hui: 15 Auo 2018