REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Ouane, tou, tri, Viva Al-Sissi! Le dernier feuilleton tragi-comique égyptien

Envoyer Imprimer PDF

aut_2BisEn regardant le défilé des salopards ventripotents, certains rasés de près, d’autres amplement barbus, les uns en costume bleu-pétrole et cravate assortie, les autres en uniformes kaki, qui remplissent les écrans de télévision mondiaux lorsqu’on parle de l’Égypte aux z’infos, je suis pris d’une envie contradictoire d’exploser de rire et d’éclater en larmes. Ce qui me submerge ensuite, c’est la honte. Une honte que tout Arabe et, au-delà, tout citoyen du monde, doit éprouver face au spectacle réellement atroce de la « boulitik » sur les rives du Nil. Résumons.

Le Maréchal autoproclamé Président Abdelfattah Al-Sissi est candidat à sa propre succession. Il était, jusqu’à il y a quelques heures, l’unique candidat à l’élection présidentielle. Une bonne demi-douzaine de candidats se sont désistés l’un après l’autre, appliquant rigoureusement le proverbe ottoman « Baise la main que tu ne peux mordre ». Le plus pitoyable a été celui du parti Annour (La Lumière, rien que ça), qui a déclaré que le Maréchal était le seul homme « capable de faire travailler ensemble l’armée, le gouvernement, le parlement » et tout ce qui s’ensuit, pour un avenir radieux. Les barbus qui l’entouraient lors de cette déclaration affichaient tous un air affligé, barbes pointant vers le bas : un Musulman qui plie devant le « targhout », le tyran, se ferme définitivement les ports du Paradis.

Le Maréchal, qui affiche 24 heures sur 24 un sourire autocomplaisant de pervers narcissique –« I’m the best and fuck you » - était quand même un peu embêté : qu’allaient donc dire ses protecteurs, fournisseurs et clients de l’Occident démocratique de cette drôle d’élection à candidat unique ? Heureusement, comme par enchantement, un personnage sorti tout droit des guignols nilotes est apparu au dernier moment pour annoncer sa candidature. Ce bon gros se nomme Moussa Moustapha Moussa -ça ne s'invente pas. Ouf ! À Washington, à Bruxelles, à Berlin et Ryad, on respire. L’honneur est sauf, l’élection sera pluraliste.

Quand à « Oum Dounya » (la Mère du Monde, surnom de l’Égypte), elle a intérêt à s’emmitoufler dans des couvertures pure laine : elle n’est pas près de voir le bout du long hiver qui a succédé au printemps de Tahrir, à l’été islamiste et à l’automne des « moukhabarates » (services de renseignement).

Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 30 janvier 2018


 
Plus d'articles :

» Six Huit : mémoires d’une année en révolution (1) 21 octobre-20 décembre 1967 : Vive la victorieuse guerre du peuple !

Non, 50 ans après, je ne regrette rien. Je n’ai ni volé, ni tué, ni violé, ni menti. Et je crois n’avoir jamais trahi, ni nos idées et rêves, ni mes camarades. Tous ceux de mon âge ne peuvent pas en dire autant. Mais avant toute chose,...

» Macron à Tunis : quand l’hirondelle croit faire le printemps

Il est venu, il a parlé (beaucoup), il a souri (tout le temps) : Emmanuel Macron vient de passer 48 heures à Tunis avant de s’envoler  vers Dakar, s’inscrivant dans une longue tradition de la Vème République. La Tunisie de...

» #MeToo, version colombienne : Claudia Morales, un droit au silence qui fait un bruit assourdissant

Elle a un visage d’une beauté angélique qui semble tout droit sorti d’une fresque de Giotto ou d’un portrait de Raphaël : à première vue, Claudia Morales ne fait pas son âge, mais dès qu’elle commence à parler, on se rend compte...

» Tunisie : janvier, le mois des révoltes logiques

C’était à prévoir, c’était prévu et c’est arrivé : la Tunisie d’en bas a explosé lundi 8 janvier.Aux quatre coins du pays, des jeunes marginalisés ont attaqué des postes de police, des supermarchés, des sièges de l’autorité...

» 2017, année trumpienne, ou : quand les bouffons deviennent rois

Dans l’Europe encore jeune des temps lointains du Moyen-Âge, le bouffon du roi était la figure institutionnalisée du contre-pouvoir, à laquelle toute moquerie contre le souverain était permise (du moins en théorie). Dans la vieille Europe du...

» Trump à Jérusalem : bombe à neutrons ou pétard mouillé ?

Le matamore qui squatte la Maison Blanche a encore fait des siennes : il vient d’annoncer qu’il va reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Les réactions ne se sont pas fait attendre, de Ramallah à Gaza, d’Amman à Jendouba...

» Égypte : retour sur un carnage

C'est l'attaque la plus meurtrière qu'ait connue l'Égypte dans son histoire récente. Le bilan est lourd : 305 morts dont 27 enfants, et 128 blessés, selon les autorités égyptiennes.En ce vendredi 24 novembre 2017, alors que les fidèles...

» Égypte : les souffrances du Sinaï

La péninsule est devenue une pépinière du terrorisme. Cet article datant du mois de mars dernier explique comment et pourquoi, ce qui permet d'éclairer le contexte du récent massacre de la mosquée Al Raouda. [NdE]   Après des...

» Tous glyphosatés : l’histoire vous jugera, Messieurs-dames

La date du lundi 27 novembre 2017 est à marquer d’une pierre noire dans le calendrier de l’Europe des coquins et des faquins : la Commission européenne a voté le renouvellement pour 5 ans de l’autorisation du glyphosate, un produit toxique,...

» L'Égypte court droit dans le mur, et les dirigeants occidentaux font tout pour l’y aider

Abdelfattah Al Sissi, l’ancien général et chef des renseignements militaires, préparé par le ministre de la Défense du président Moubarak pour lui succéder à ce poste stratégique,  a préféré prendre  le contrôle de la...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Édition spéciale «Bilan 2017»

« Pas du mouvement dans le silence, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali, Colombie » L'année 2017 en mots et en noms   Les pays qui ont fait la Une des ...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans. Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2321
mod_vvisit_counterHier20292
mod_vvisit_counterCette semaine22613
mod_vvisit_countersemaine précedente147505
mod_vvisit_counterCe-mois-ci527170
mod_vvisit_countermois précedent537187

We have: 205 guests online
Ton IP: 54.92.197.82
 , 
Aujourd'hui: 26 Fév 2018