REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Le clash des générations palestiniennes

Envoyer Imprimer PDF

aut_71BisIsraël a raté l'occasion de faire des compromis. La nouvelle génération d'activistes palestiniens ne jouera pas le jeu qui a conduit l'ancienne génération dans l'impasse où elle se trouve.

La scène : un amphi à l'Université d'Adelaide en Australie, il y a environ un mois. L'événement: Une discussion ouverte entre le diplomate palestinien chevronné Afif Safieh et la star montante palestinienne Ali Abunimah, co-fondateur du site internet Electronic Intifada.

L'ambiance était chargée, très tendue; c'était un choc d'idées intra-palestinien - pour et contre l'Autorité palestinienne; un ou deux États, boycotts. C'était un affrontement personnel et aussi une confrontation générationnelle, tout aussi sidérante. Le débat soulevait des questions qui couvent depuis longtemps dans les cercles palestiniens, dans les territoires et plus encore dans la diaspora. Il est embarrassant de penser qu'Israël n'a même pas commencé de telles discussions. Elles  sont terriblement nécessaires.

 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17632.jpg

Une manifestante palestinienne agite le drapeau national lors d'affrontements avec les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie occupée par Israël le 20 décembre 2017. Photo THOMAS COEX / AFP

Safieh est un haut diplomate palestinien. Il a été ambassadeur à Moscou, Washington, La Haye et Londres. Il a siégé au Conseil révolutionnaire du Fatah et était très proche de Yasser Arafat, qui l'a envoyé une fois remettre une lettre à 25 dirigeants africains. Dans cette ère pré-email, il a présenté la lettre à neuf d'entre eux et a donné le reste aux ambassadeurs. Il est maintenant un particulier, vivant à Londres avec sa femme belge. Il visite Ramallah pour des réunions du Conseil révolutionnaire.
Abunimah est né et vit aux USA. Il connaît Barack Obama de Chicago et apparaît souvent dans les médias internationaux.

Abunimah a accusé Safieh et les membres de sa génération d’avoir capitulé face à Israël, ce qui a fait  s'étouffer de colère Safieh. Abunimah est apparu via une connexion vidéo de Chicago, où il était tard dans la nuit. Safieh était sur le podium à Adélaïde, se tortillant sur sa chaise, agité de colère, lorgnant de temps en temps l'écran électronique au-dessus de sa tête. Il sait que l'homme qui y apparaît représente la prochaine génération, mais la phalange de Safieh n'est pas encore prête à céder la place.
Vingt et un ans les séparent, des années de frustration et de désespoir. Les deux sont des exilés - articulés et polis, éduqués et familiers des médias, mais un abîme les sépare. Safieh est un diplomate de la vieille école, Abunimah est issu des réseaux sociaux. La génération de ce dernier posera des défis beaucoup plus difficiles à Israël.

Abunimah a dit que si vous avancez lentement vous n'atteindrez rien, alors que Safieh a dit qu'Israël est si fort qu'il est impossible de réaliser de grandes choses, c'est pourquoi il faut être réaliste et lutter pour ce que l'on peut faire. Il rappelle que c'est sa génération qui a soulevé l'idée d'un seul État, qui a ensuite été abandonnée. "Nous ne sommes pas en mesure d'arriver à deux États, comment allons-nous arriver à un seul ?"a aboyé  Safieh à Abunimah, et leur mépris mutuel était patent.

C'était une confrontation entre la realpolitik de la génération précédente et l'esprit révolutionnaire de ses héritiers. Entre la modernité et la lutte électronique et les messages diplomatiques et le monde d'autrefois. Entre un compromis avec Israël (jamais atteint) et un refus de faire des compromis sur quoi que ce soit et une volonté de mener une lutte déterminée qui ne devrait pas aboutir à court terme, mais qui, au moins, dégage un nouvel esprit.

Safieh est un excellent porte-parole de son peuple, mais le débat a démontré la faillite idéologique totale de l'Autorité palestinienne qu'il représente. Cinquante années d'occupation et zéro succès sont un temps suffisant pour débattre de ce qui n'a pas marché et de l'adoption d'une nouvelle stratégie. Il est cependant douteux que cela apportera des gains aux Palestiniens : les querelles continuelles sur deux États, les frontières de 1967 et le processus de paix sont un chemin éprouvé vers une impasse.

Les Israéliens devraient écouter les nouvelles voix. Celles-ci  vont devenir plus fortes. Abunimah n'est pas un terroriste, pas plus, bien spur, que Safieh; mais Abunimah ne fera pas de compromis avec Israël à la manière de Safieh. Israël a raté l'occasion de faire des compromis. Abunimah veut un seul État et le droit au retour pour les réfugiés, boycotts, désinvestissements et sanctions, la fin du sionisme et l'arrêt du racisme. Sur les campus US, on  l'écoute beaucoup plus volontiers que Safieh. La vieille locomotive palestinienne a atteint la fin de la ligne. "Et puis un rail a chuchoté à l'autre : le roi est mort, vive le nouveau roi", ("Chant de la locomotive" d'Arik Lavie). On verra comment Israël s’y prendra avec lui.

 

Mahmoud Abbas: "O Yahvé, préserve-moi du Printemps Arabe !"

Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Original: The voice of the next Palestinian generation

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Fuente : Tlaxcala, 28 de diciembre de 2017


 
Plus d'articles :

» L'Argentine annule un match amical de foot avec Israël à Jérusalem

L’équipe de football de l’Argentine devait jouer un match amical au Teddy Stadium de Jérusalem, emplacement qui abritait autrefois un village palestinien.L’équipe nationale de football de l’Argentine a annulé un prochain match amical...

» Les Palestiniens ne sont pas les Indiens des États-Unis d’Amérique

Les gouvernements des Etats-Unis – abusés par leur 51è Etat-croupion, la colonie israélienne – se trompent sur toute la ligne au niveau de leur stratégie au Moyen-Orient et singulièrement en Palestine. Certes, ce n’est pas nouveau. Mais...

» La Nakba, ce n’est pas que du passé pour les Palestiniens : elle se poursuit sans répit depuis 70 ans

Israël continue à voler la terre des Palestiniens, à révoquer leurs droits de résidence, et à détruire leurs maisons pour que des Israéliens juifs puissent s’installer à leur place.  Il y a soixante-dix ans, mon univers et celui...

» Un documentaire sur les liens entre Palestiniens au Brésil et dans leur pays occupé

Caractérisé par une forte diversité ethnique et culturelle, le Rio Grande do Sul abrite aujourd'hui des milliers d'immigrés palestiniens et leurs descendants. Les communautés issues de la Nakba -mot arabe signifiant catastrophe ou désastre-...

» 70 ans de Nakba, 25567 jours de soumoud

En ce 15 mai 2018, les Palestiniens commémorent le 70ème anniversaire de leur Nakba, la catastrophe que fut pour eux la proclamation de l’État d’Israël.

» Vivre par l’épée, pour Netanyahou, ça a payé (jusqu’ici)*

L’Iran a été publiquement humilié, les Palestiniens sont écrasés, et lundi ils seront piétinés en grande pompe lors de l’inauguration de l’ambassade des USA  à Jérusalem. Ces journées constituent une immense victoire pour...

» La Khansaa de Gaza : Nawal Abou Hajila pleure ses quatre fils tués par l’armée d’occupation

Nawal Abou Hajila, 58 ans, est connue sous le nom de Khansaa de Gaza, d’après une poétesse arabe du 7ème siècle qui a perdu quatre fils au combat.Quatre photos encadrées de quatre hommes sont accrochées au mur au milieu du salon de Nawal...

» Tueurs à gages israéliens en Malaisie

Un État qui envoie des escadrons de la mort à l’autre bout du monde n'est pas quelque chose dont on peut être fier. En fin de compte, il s’agit de tueurs à gages.Il y a environ deux mois, un certain incident a secoué le monde. Serguei...

» Ahmed Abou Hussein, deuxième journaliste palestinien assassiné par Israël depuis le début de la Grande Marche du Retour

Le journaliste palestinien Ahmed Abou Hussein, âgé de 24 ans, est mort des suites de ses blessures après avoir reçu une balle dans l’abdomen lors d’une manifestation le 13 avril.Ahmed Abou Hussein, un journaliste palestinien abattu par les...

» Pourquoi Israël se sent menacé par la résistance populaire en Palestine

Pourquoi Israël a-t-il assassiné de nombreux manifestants désarmés de Gaza et en a blessé plus de 2000 le vendredi 30 mars et les jours suivants, alors qu’ils ne représentaient clairement aucune menace pour les soldats israéliens ?Des...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

 

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4714
mod_vvisit_counterHier18264
mod_vvisit_counterCette semaine22978
mod_vvisit_countersemaine précedente117872
mod_vvisit_counterCe-mois-ci400589
mod_vvisit_countermois précedent607817

We have: 224 guests online
Ton IP: 54.145.103.69
 , 
Aujourd'hui: 25 Jui 2018