REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Jérusalem ne sera jamais la capitale d’une entité coloniale

Envoyer Imprimer PDF

aut_2747BisPour comprendre la psychopathologie à l’origine de la psychose sioniste, il faut plonger au cœur de leur illusion, comme l’analyste le fait pour le malade mental allongé sur son canapé – et aujourd’hui on trouve une excellente manifestation de cette fixation coloniale psychotique dans un article, intitulé : Bien sûr que Jérusalem est la capitale d’Israël, publié (bien sûr!) dans le New York Times quelques heures avant que Donald Trump, ce pompeux crétin, annonce que selon lui, « Jérusalem est la capitale d’Israël ».

 

La prétention délirante des sionistes fanatiques s’enracine dans l’idée qu’« il y a eu un temple à Jérusalem pendant près de 1000 ans avant sa destruction par les Romains, ce qui signifie que pendant environ 3000 ans, Jérusalem a été le cœur du peuple juif. » C’est le plus vieux et le plus débile tour de prestidigitation des sionistes: on prend un petit fragment de vérité – et on le retourne à son avantage. Pas si vite, monsieur!

Les approximations historiques délibérées des sionistes sur le Moyen-Orient sont complètement délirantes. On trouve aussi des traces archéologiques de la présence des chrétiens et des musulmans, qui remontent à des milliers d’années dans la même Palestine. Cela ne leur donne pas le droit de déclarer une république chrétienne ou islamique en Palestine. L’idée d’un « État juif » en Palestine est aussi impudente que la proposition d’un Empire chrétien ou d’une République islamique en Palestine. La Palestine a également été gouvernée par des empires perse et romain, mais cela n’autorise pas l’Italie ou l’Iran à revendiquer la Palestine. Pourquoi ne pas faire monter Berlusconi et Ahmadinejad sur un ring pour solder leurs prétentions sur la Palestine – le vainqueur prendra Netanyahou. Le problème avec ces sionistes est qu’ils sont complètement inconscients de leur propre délire.

 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17607.jpg

OVNI sur Jérusalem, par Hjalti Karlsson et Jan Wilker

De mensonges en mensonges

À partir de ces fausses prémisses, ces charlatans en arrivent à une conclusion encore plus fausse: « Puis les Juifs sont revenus », disent-ils, en persévérant dans leur récit mythique aussi fantastique qu’agressif, « au 19ème siècle, les Juifs ont commencé à construire des quartiers et à s’installer à l’extérieur de la vielle ville de Jérusalem. »

Les Juifs, qui viennent en Palestine ou même qui vivent en Palestine par conviction religieuse ou parce qu’ils la voient comme leur patrie commune avec les chrétiens et les musulmans à travers les siècles, n’ont absolument rien à voir avec l’aventure européenne sioniste de colonisation de la Palestine. Ce sont deux populations très différentes que les « voleurs à main armée » sionistes confondent délibérément afin de mélanger leur vol infâme de la Palestine avec l’histoire juive pour justifier l’injustifiable.

L’escroquerie israélienne consistant à confondre les juifs avec les sionistes est l’essence même de toutes leurs lamentables manigances. Mais le fait est là: tous les juifs ne sont pas sionistes. Tous les sionistes ne sont juifs. Les sionistes chrétiens sont les plus fanatiques de tous les sionistes. Les sionistes musulmans sont maintenant dirigés par le prince héritier saoudien au cœur de la communauté musulmane et par l’ambassadeur des Émirats arabe unis à Washington. Cela devrait également mettre fin à l’accusation absurde d’antisémitisme portée contre ceux qui critiquent légitimement la colonisation israélienne. Encore une fois: tous les juifs ne sont pas sionistes, tous les sionistes ne sont pas juifs, et les seuls qui ont peur d’être traités d’« antisémites » sont les antisémites.

Anticipant l’extension de la Déclaration Balfour à Jérusalem par le président US Donald Trump, les petits soldats de propagande israélienne ont dit : « Ce n’est pas la déclaration d’un président US qui va changer l’engagement des Israéliens envers Jérusalem, c’est notre capitale et elle le restera toujours. Elle a été prise au peuple juif par la force. Elle a été reprise par la force. Si nécessaire, elle sera également maintenue sous la juridiction d’Israël par la force. »

Le vocabulaire limité d’un soldat de la Hasbara *

Quand le soldat de la Hasbara dit: « C’est notre capitale », c’est un voleur sioniste. Quand il dit « elle a été prise au peuple juif », c’est un tricheur qui tire une carte de ses manches sales pour falsifier l’histoire.

Personne n’a pris Jérusalem ou la Palestine aux Juifs pour que les sionistes soient obligés de la reprendre. Juifs, chrétiens et musulmans ont été collectivement sujets de conquêtes impériales successives, toutes culminant dans l’impérialisme européen couronné par la conquête coloniale sioniste de la Palestine. Ce fait historique clair et net pénètre dans la tête idéologiquement malade des sionistes avant d’être régurgité en éléments de langage frauduleux.

Enraciné dans une idéologie raciste, Israël est une colonie européenne de peuplement créée par un abominable officier colonial britannique et aujourd’hui soutenue par un impérialisme US sans foi ni loi. Depuis les Babyloniens jusqu’aux Croisés, aux Ottomans et aux Britanniques, en passant par les Perses et les Romains, la Palestine a été soumise à des empires successifs, dont aucun n’avait le moindre droit légitime sur ses habitants, Juifs, Chrétiens ou Musulmans.

Les colonialistes sionistes ne sont que les derniers seigneurs de guerre à conquérir la Palestine par la force sans un iota de légitimité historique de plus que les autres. Juifs, chrétiens et musulmans continueront à vivre en Palestine pour des générations après que le sionisme aura pris fin là où toutes les autres conquêtes impériales et coloniales de la Palestine ont fini : dans la poubelle de l’histoire.

Les sionistes sont de grossiers propagandistes. Ils ont un vocabulaire limité, un fantasme délirant qu’ils projettent sur l’histoire, et un fanatisme qu’ils ont fait passer pour des convictions à leurs audiences européennes et usaméricaines. Les meilleurs d’entre eux croient dur comme fer à ces dangereux délires. Les pires d’entre eux dirigent Israël et manipulent les USA pour qu’ils soutiennent leur vol de la Palestine. Plus ils crient fort, plus l’inconsistance de leur rhétorique devient apparente.

La Palestine appartient aux Palestiniens. Jérusalem a toujours été et restera toujours la capitale palestinienne. Jérusalem n’a jamais été et ne sera jamais la capitale d’un état d’apartheid colonialiste et raciste nommé « Israël », qui n’est somme toute qu’une base militaire occidentale. Jamais.

NdlT

* Hasbara : Propagande sioniste

 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17606.jpg

 

 

Hamid Dabashi حمید دباشی

Original: Jerusalem will never be the capital of a settler colony

Traduit par Dominique Muselet

Source : Tlaxcala, le 13 décembres 2017


 
Plus d'articles :

» Les USA mal à l’aise face à l’amitié inter-coréenne

Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un a bouleversé toutes les prédictions apocalyptiques selon lesquelles, dès la fin des Jeux olympiques, les tensions entre les deux Corées réapparaîtraient. Moon Jae-in peut être considérée comme un...

» L’ordre de combat a été donné : La guerre de Santos contre le Venezuela

L’opposition de droite vénézuélienne a reçu l’ordre depuis la Colombie (on ignore s’il est venu de Santos ou de Tillerson en personne) de ne pas signer l’accord passé avec le gouvernement à Saint-Domingue Les médias...

» Surveillance Valley : Pourquoi des compagnies comme Google collaborent avec les flics et les barbouzes

C'était le 18 février 2014, et il faisait déjà nuit quand j'ai traversé le Pont de la Baie, venant de San Francisco et que j'ai garé ma voiture au centre-ville d'Oakland. Les rues étaient désertes, à l'exception de quelques SDF affalés en...

» Les politiciens grecs et la question macédonienne : ils signent des traites qu’ils ne peuvent pas honorer

Dans un article paru dans le quotidien I Kathimerini, Manolis Glézos prend position dans la crise macédonienne. Il déclare que les gouvernants signent des traites qu’ils ne peuvent pas honorer, et observe qu’il faudra que les Macédoniens...

» Et si les femmes avaient « Le Pouvoir » ?

Le roman est « électrisant », promet Margaret Atwood (). Et le mot est à prendre au sens premier : les femmes du Pouvoir, , découvrent tout à coup l’existence d’un courant électrique qui leur court de la clavicule jusqu’au bout des...

» Vivre dans une tyrannie orwellienne: George Soros, le nouvel Emmanuel Goldstein

Hier, Nick Timothy, l'ancien assistant de Theresa May, a été accusé d'utiliser une insulte antisémite dans son article sur le Brexit. Il a co-écrit un article du Telegraph intitulé, George Soros, l'homme qui a «cassé la banque de...

» « Idiots utiles » du Pentagone

À Washington, démocrates et républicains s’accordent au moins quand il s’agit de combattre la Russie. Selon eux, M. Vladimir Poutine doute de la détermination des États-Unis à défendre leurs alliés et veut protéger son régime...

» Comme un safari: des soldats israéliens en jeep donnent la chasse un adolescent palestinien et lui tirent une balle dans la tête

Un garçon qui jetait des pierres sur des jeeps de Tsahal a été puni : un soldat l’a exécuté. C'était la troisième fois ces dernières semaines que les soldats visaient la tête des lanceurs de pierres à la tête.Le champ...

» Sahara occidental : pour le pétrole et l’uranium, la France crée le G5 Sahel et somme le Maroc à la table de négociation

Nous savons déjà l’importance stratégique des gisements d’uranium pour la France, exploités par AREVA au Niger.Ce que nous savions moins, c’est l’importance pour elle du bassin de Taoudenni (retenez bien ce nom), situé à cheval entre...

» Au Honduras, tout est mal qui finit mal

Membre du Parti national (PN, droite), Juan Orlando Hernández – surnommé « JOH » – a été investi pour un deuxième mandat (2018-2022), dans le Stade national de Tegucigalpa, la capitale du Honduras, le 27 janvier. S’il a pu...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Édition spéciale «Bilan 2017»

« Pas du mouvement dans le silence, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali, Colombie » L'année 2017 en mots et en noms   Les pays qui ont fait la Une des ...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10800
mod_vvisit_counterHier26193
mod_vvisit_counterCette semaine98881
mod_vvisit_countersemaine précedente126310
mod_vvisit_counterCe-mois-ci455933
mod_vvisit_countermois précedent537187

We have: 268 guests online
Ton IP: 54.227.48.147
 , 
Aujourd'hui: 22 Fév 2018