REDHER - La pluma
Accueil Articles Opinion


Vous souvenez-vous du "socialiste" Manuel Valls, Premier ministre français ? Il est en campagne électorale à Barcelone, et regardez qui il soutient

Envoyer Imprimer PDF

aut_5816BisRien de nouveau, rien de surprenant. Lorsque l’argent est l’unique idéologie des personnes, il arrive ce qui arrive. Des sources du parti orange (Ciudadanos) ont déclaré qu’ils sont assurés d’avoir un soutien international lors des prochaines élections du 21 décembre en Catalogne. Et pour en apporter la preuve ils affirment que l’ex-Premier ministre « socialiste » français, Manuel Valls, et le prix Nobel de Littérature, Mario Vargas LLosa, seront présents lors du meeting de campagne de Ciudadanos du samedi 16 décembre.

Mario, Inés et Manuel, un sacré trio

Apparemment, ces individus se partageront la tribune avec le président du parti, Albert Rivera, et la candidate à la présidence de la Genaralitat, Inés Arrimadas. L’« orgie » droitière aura lieu dans un théâtre de Barcelone non encore précisé.

Manuel Valls à qui, très logiquement, étant donné sa qualité d’ex « socialiste », il est arrivé de participer à quelque meeting du PSOE (Parti Socialiste Ouvrier Espagnol), a qualifié de « grand » le discours prononcé en octobre par Inés Arrimadas sur le « destin » de l’Espagne et de la Catalogne. Et en effet, cette girouette politique faite homme, à travers son compte Twiter et à maintes reprises, a fait l’éloge des vomissements verbaux de dame Arrimadas.

Ce qui ne manque pas non plus de sel, c’est le commentaire de la très honorée candidate à propos de cette participation d’un « socialiste » dans sa campagne électorale. Inés Arrimadas a déclaré qu’en plus de ses origines catalanes, l’ex-Premier ministre français reflète les « valeurs européistes, modernes, des personnes qui, comme elle, défendent l’union, l’égalité, la solidarité ». Que de mensonges en une seule phrase !

La participation de Manuel Valls dans la campagne de Ciudadanos, et non dans la campagne du PSC (Parti Socialiste Catalan), a soulevé une certaine polémique. Le candidat du PSC, Miquel Iceta, face aux questions de quelques journalistes, s’est défendu tant bien que mal.

Iceta a déclaré qu’il « respecte » la décision de Valls. Il ajoute que ce dernier est « un homme indépendant, libre, il n’est plus membre du Parti Socialiste Français et il est une personne envers qui j’éprouve le plus grand respect. Il suit de près la politique catalane avec le plus grand sérieux ; il va venir à Barcelone et il participera aux manifestations publiques qu’il jugera opportunes ». 

Et ce candidat « socialiste » catalan, pleinement résigné, d’ajouter : « Nous avons convenu ensemble de prendre un café parce que je suis très intéressé par sa vision du cours de la vie politique en France et en Europe. Toutes les activités qu’il voudra bien avoir et les soutiens qu’il voudra bien apporter, je les appuie et je les respecte, étant donné son indépendance politique présente. »

Insurgente.org

Original: ¿Se acuerdan del “socialista” Manuel Valls, primer ministro francés? Está en Barcelona de campaña y miren a quién apoya

Trauit par M. Colinas

Source : Tlaxcala, le 13 décembre 2017


 
Plus d'articles :

» Andalousie: La relecture du 4-D (4 décembre 1977)

Nous nous rapprochons du 40e anniversaire de ce 4 décembre 1977, quand nous, les Andalous, avons donné une leçon à nous-mêmes et au monde, quand des centaines de milliers de personnes dans toutes les capitales provinciales, dans beaucoup de...

» Antom Santos, ex-prisonnier indépendantiste galicien : “L’indépendance des nations de l’État espagnol est illégale et ils continueront à nous persécuter par tous les moyens”

 Entretien avec Antom Santos, militant de mouvements populaires et ancien prisonnier indépendantiste galicien.Aux mois de novembre et décembre 2011, une opération policière menée en Galice a abouti à l’incarcération de plusieurs...

» L’automne sang et or* espagnol, une hallucination collective

La lecture du mouvement indépendantiste  favorable au «procès» [le processus d’accession à l’indépendance, NdT]  était erronée car il pensait que le régime de 1978 aurait besoin de dialoguer pour ne pas perdre la Catalogne.

» Un autre Octobre : celui de 1934. L'État catalan qui dura 10 heures

Le 6 octobre 1934, le thermomètre indiquait 24 degrés, mais la rue était en feu. Le président de la Generalitat, Lluis Companys, avait annoncé depuis le balcon [de la Generalitat] qu'il assumait tous les pouvoirs en Catalogne. Et ça l’a...

» Catalogne. Le Chemin sera long

La République catalane n’aura duré que l’instant d’une proclamation unilatérale, précipitée, sans structuration sociale et populaire, sans alliances larges dans et au-delà de la Catalogne ; mais une proclamation qui a politisé...

» Puigdemont, ETA et Cuba : riz à la mangue * ... à l’espagnole

José Manzaneda, coordinateur de Cubainformación TV.- Pour le lynchage des politiciens du processus d'indépendance catalan, la presse espagnole utilise une vieille méthode de manipulation: les relier, aussi disparates que soient leurs positions,...

» Doutes et certitudes sur la Catalogne

Au milieu de tant de doutes sur la Catalogne s’étalant dans les grands médias, et après avoir entendu des centaines de conjectures, présomptions, suppositions et autres présages, il y a deux certitudes que nous ne devrions pas perdre de...

» C'est la corruption qui perpétue le conflit catalan

Mariano Rajoy a vu validée sa stratégie perverse sur la Catalogne tout au long de cette semaine. Le Premier ministre a dû éclater de rire en constatant que ce qui aurait dû être la nouvelle de l'année (l’implication du PP[1]dans l’affaire...

» Catalogne: Joie populaire et nuages noirs

Il y aura un après et un avant ce 27 octobre 2017 en Catalogne et dans l’ensemble de l’Espagne. La « déclaration d’indépendance » d’une « République catalane », fût-elle « de papier » comme la désignent certains, n’a...

» Catalogne : un coup d'État mené par l'État lui-même

1°- Un coup d’État mis en œuvre par l’État lui-même. Voici la façon la plus simple de définir la batterie de mesures que le gouvernement de Mariano Rajoy, avec l’appui du PSOE et de Ciudadanos, a rendu publique samedi dernier et qu’il...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Édition spéciale «Bilan 2017»

« Pas du mouvement dans le silence, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali, Colombie » L'année 2017 en mots et en noms   Les pays qui ont fait la Une des ...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui12846
mod_vvisit_counterHier17694
mod_vvisit_counterCette semaine43750
mod_vvisit_countersemaine précedente93067
mod_vvisit_counterCe-mois-ci220696
mod_vvisit_countermois précedent516910

We have: 475 guests online
Ton IP: 54.226.179.247
 , 
Aujourd'hui: 16 Jan 2018