REDHER - La pluma


OnePlanetSummit : la finance verte ne sauvera pas le climat

Envoyer Imprimer PDF

attacBisCampagne > État d’urgence climatique 

Annoncé comme le moyen de donner un nouvel élan international à la lutte contre les dérèglements climatiques et d’apporter une réponse à la décision des États-Unis de se retirer de l’Accord de Paris, le sommet organisé par Emmanuel Macron ce 12 décembre 2017 a été marqué à la fois par le désengagement des États et le transfert de la charge de l’action aux marchés et acteurs privés.

Alors que de sérieuses menaces pèsent désormais sur la possibilité de cotenir le réchauffement climatique en deçà de 2°C ou, idéalement, de 1,5°C, le OnePlanetSummit n’a clairement pas permis de relever l’ambition des politiques climatiques internationales. Entasser des annonces disparates, provenant pour une bonne part d’acteurs économiques, financiers et institutionnels dont les activités et (in)décisions des années passées ont nourri l’aggravation du réchauffement climatique, ne peut se substituer aux mesures courageuses et visionnaires dont nous avons besoin aujourd’hui.

Une annonce doit être soulignée : la Banque Mondiale affirme vouloir se désengager totalement des soutiens qu’elle apporte à l’exploration et l’exploitation du pétrole et du gaz – malheureusement pas du charbon – d’ici à 2019. En creux, cette annonce illustre l’inacceptable et insoutenable inertie des institutions financières publiques européennes et françaises : pareil engagement, avec une date et un calendrier précis, aurait du être pris par la Banque Européenne d’Investissements (BEI) et la Caisse des Dépôts et Consignations dont les financements pour les énergies fossiles et les infrastructures carbonées se poursuivent comme si de rien n’était.

« Pas un euro de plus pour les énergies fossiles ».

Notre message à destination du gouvernement français, des institutions européennes et des acteurs privés, rappelé avec force lors d’une action symbolique ce 12 décembre matin, est clair : « pas un euro de plus pour les énergies fossiles ». La Caisse des dépôts et consignations, qui collecte l’épargne des livrets A et Développement durable, doit ainsi immédiatement cesser l’utilisation de ces fonds pour des financements qui ne seraient pas climato-compatibles. C’est le minimum exigible et les annonces du ministre de l’Economie et des Finances sont encore insuffisantes à ce sujet.

Pour Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France, « entendre Emmanuel Macron affirmer qu’il a relancé un projet d’une taxe sur les transactions financières (TFF) à l’échelle européenne alors qu’il a successivement sabordé au mois de juin dernier le projet de TTF européenne, puis réduit sévèrement l’ambition de la TTF française cet automne, cache mal l’absence de mesure phare de son gouvernement pour financer une politique climatique qui n’est pas à la hauteur des enjeux ».

Les annonces sur la mise en place de nouveaux marchés carbone (Chine, Mexique, etc), qui ont pourtant montré leur inefficacité notable à l’échelle européenne, et l’insistance donnée à la finance verte, dont Attac France a récemment montré toutes les limites, sont inquiétantes : les dispositifs volontaires et non-contraignants ne sont pas de nature à rendre l’ensemble du système financier et des activités économiques climato-compatibles. C’est pourtant l’enjeu majeur qui aurait du être à l’ordre du jour de ce sommet : faire en sorte que les grandes déclarations sur l’urgence climatique se transcrivent enfin en une profonde mutation de cette formidable machine à réchauffer la planète qu’est l’économie mondiale. Ce n’est malheureusement pas le cas.

« Deux ans jour pour jour après la clôture de la COP 21, Emmanuel Macron et les autres chefs d’État et de gouvernement préfèrent confier les clefs de notre avenir collectif aux marchés financiers internationaux, aux banques et multinationales, aux partenariats publics-privés et à la finance carbone plutôt que prendre la tête d’un nécessaire et urgent sursaut politique international » explique Maxime Combes, porte-parole d’Attac France sur les questions climatiques. « Malheureusement, aucune des annonces prononcées lors de ce OnePlanetSummit ne change la donne : pas assez, pas assez vite, pas assez appropriées, voilà comment résumer les annonces de ce sommet, qui n’en était pas vraiment un, à l’initiative d’Emmanuel Macron », poursuit Maxime Combes.

Informations complémentaires

Attac France, le 12 décembre 2017



 
Plus d'articles :

» Une menace ? En coupant les vivres à l’Autorité palestinienne, Trump ne ferait que rendre service aux Palestiniens

Trump s’est inspiré de sa politique envers certains des États arabes du Golfe mardi soir quand il s’est mis à accuser les Palestiniens d’ingratitude et d’insubordination dans un tweet. "Nous payons aux Palestiniens des CENTAINES DE...

» PasUnEuroDePlus pour les énergies du passé

Près de 500 personnes se sont mobilisées ce mardi 12 décembre 2017 face au Panthéon pour exprimer d’une seule voix #PasUnEuroDePlus pour les énergies du passé.

» Face à l'urgence climatique et l'inertie des Etats, place au sursaut citoyen?

La COP23 vient de s'achever. Aucun sursaut politique n'est venu répondre à l'alerte des scientifiques et à la multiplication des catastrophes climatiques. A cette forme de déni climatique qui conduit à repousser à plus tard ce qui ne devrait...

» A la COP23, les Etats ne donnent aucune garantie sur leur capacité à désamorcer la bombe climatique

Communique A l’alerte scientifique renouvelée en amont et pendant la COP 23 aurait dû succéder un sursaut politique : dans les moments difficiles, on attend des chefs d’État et de gouvernement qu’ils prennent des décisions...

» A Bonn, Macron se fait le porte-voix du lobby nucléaire et du business as usual

Par sa présence à Bonn, pour la COP 23, Emmanuel Macron avait l’occasion de faire plus qu’un énième discours sur l’urgence climatique : à l’alerte scientifique doit succéder un sursaut politique. Quand les équilibres de la...

» La Sécession catalane : une esquisse d’analyse économique et financière

Pour apporter une contribution au débat sur le référendum catalan sur l'indépendance, nous proposons un article qui aborde la question du point de vue économique et financier. Naturellement, il y a d'autres  questions et aspects du...

» Despotisme, néolibéralisme et changement climatique conduiront le Maroc à la catastrophe

Les déclarations sur « l’exception marocaine » pendant le Printemps arabe sonnent creux à présent que se propagent les protestations contre des politiques élitistes qui nient la dignité de la majoritéLe vendredi 28 octobre 2016, un...

» Hulotteries : à propos du « plan climat » de M. Ushuaïa

Le 6 juillet 2017, Nicolas Hulot, le nouveau ministre de la « Transition écologique et solidaire » (d’EDF), a dévoilé son « plan climat ». Il prévoit :

» Une enquête « sensible » sur le financement du terrorisme au Royaume-Uni pourrait ne jamais être publiée

Une enquête autorisée par David Cameron sur le financement et le soutien étrangers des groupes jihadistes pourrait ne jamais être publiée, a déclaré le Ministère des Affaires Etrangères britannique.L’enquête sur le financement de groupes...

» Crime climatique : les « États voyous » doivent pouvoir être sanctionnés

La décision de la Maison-Blanche consistant à annoncer le désengagement unilatéral des États-Unis de l’Accord de Paris est un véritable bras d’honneur envoyé aux populations qui supportent d’ores et déjà les conséquences des...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Édition spéciale «Bilan 2017»

« Pas du mouvement dans le silence, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali, Colombie » L'année 2017 en mots et en noms   Les pays qui ont fait la Une des ...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8880
mod_vvisit_counterHier16400
mod_vvisit_counterCette semaine131605
mod_vvisit_countersemaine précedente93067
mod_vvisit_counterCe-mois-ci308551
mod_vvisit_countermois précedent516910

We have: 469 guests online
Ton IP: 54.234.0.2
 , 
Aujourd'hui: 20 Jan 2018