REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


Uruguay : Haro sur les intellos

Envoyer Imprimer PDF

Jorge_Majfud1Le quotidien El País* de Montevideo (Uruguay),  dans son éditorial du 7 Novembre 2017, crie haro sur les écrivains Eduardo Galeano et Mario Benedetti et l’auteur-compositeur-interprète Daniel Viglietti (disparu le 30 octobre) pour avoir appuyé la violence, les accusant d’avoir été « coresponsables des déviations tragiques d'un secteur de la jeunesse uruguayenne».  

Le simple mot « déviations » rappelle la dictature uruguayenne et bien d'autres, comme la junte argentine,  dont le ministre des Affaires sociales se plaignait que le problème des étudiants était qu'ils avaient trop de temps pour penser et que la « l’excès de pensée produit des déviations ».

Pas un mot sur  la violence chronique qu'El País a soutenue, avant, pendant et après la dictature, rien. Ainsi donc, dans un continent en proie à des dictatures brutales, des assassinats de masse, racistes et de classe, un siècle avant que la Guerre froide serve de prétexte à plus d'oppression et de tueries, les intellectuels auraient été les promoteurs de la violence.

Pas les généraux qui ont ordonné la disparition des dissidents, qui violaient et torturaient à volonté, beaucoup d'entre eux conseillés par des nazis (comme Klaus Barbie) protégés des puissances "du monde libre".

Pas les grands patrons qui téléphonaient au gouvernement usaméricain pour soutenir un petit putsch par-ci, un petit putsch par-là.

Pas les grands propriétaires fonciers qui disposaient de leurs péons et de leurs enfants comme de leur bétail.

Pas des commissaires qui ont appris les techniques de torture dans des écoles internationales.

Pas de ceux qui dépensaient des millions de dollars pour acheter des armes ou des opinions dans les médias.

Pas les propriétaires des grands médias qui ont manipulé l'opinion publique ou simplement caché la réalité avec beaucoup de fumée pour perpétuer l'état semi-féodal.

Oh, non, ils étaient tous des hommes responsables et modérés, des citoyens honorables prêts à se sacrifier pour la Patrie. Tous répétaient qu'ils avaient servi le pays pour ne pas dire que le pays les avait servis.

Non, bien sûr, les radicaux dangereux étaient ces intellectuels qui utilisaient des idées et des mots radicaux. Ces radicaux dangereux à cause  desquels l'Amérique latine était comme elle était et si elle n'était pas pire, c’était grâce aux dictatures qui ont servi à une minuscule classe d’ exportateurs et  d’exploiteurs pendant plus d'un siècle, soutenue par ses  armées, ses écoles, ses églises et ses grands médias.

Certes, l'Uruguay n’a pas été le pire cas en Amérique latine. C'était peut-être presque une exception, précisément à cause de son niveau d'éducation précoce et de ses figures critiques. Mais ces putains d’intellos pointés du doigt par El País ne limitaient pas leurs critiques à leur propre pays, qui les méritait (ou non ?), mais surtout ils l’étendaient à la réalité mille fois plus brutale de l'Amérique latine et à ses implications logiques avec l'impérialisme international ( quelque chose qui, de toute évidence, n'existait pas pour El País et beaucoup de ses lecteurs).

NdT

Principal quotidien uruguayen, El País, fondé en 1918, a toujours été lié aux « Blancs », les conservateurs issus des grands propriétaires fonciers et grands éleveurs, opposés aux « Rouges », réformistes et progressistes. Il a apporté un soutien inconditionnel à la dictature (1973-1985), censée avoir sauvé la nation du « chaos », de la « ruine » et de la menace du « totalitarisme marxiste ». Ci-dessous un exemple de Une, du 28 juin 1975. Le journal annonce la capture de 20 « factieux » (des guérilléros urbains du MLN-Tupamaros) au cours d’une opération où 3 « meneurs » ont été abattus. Comble du scandale : les « terroristes » avaient un arsenal contenant des « grenades argentines ».

 

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_17550.jpg

Jorge Majfud

Original: Uruguay: La culpa es de los intelectuales

Traduit par  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source : Tlaxcala, le 4 décembre 2017


 
Plus d'articles :

» Le Brésil en grève : les camionneurs et les ouvriers du pétrole ne marchent plus

La plus grande économie d’Amérique latine – le Brésil – est au bord de la faillite. Les camionneurs et les ouvriers du pétrole ne sont pas au travail. Les premiers ont fait une grève de dix jours, tandis que les seconds font une grève de...

» Les escadrons de la mort continuent d'agir impunément en Colombie, tandis que que les USA se voilent la face

Presque quotidiennement, nous sommes bombardés par des « informations » sur des problèmes au Venezuela. Et de fait, problèmes il y a, par exemple des pénuries de nourriture et de médicaments, et une inflation galopante. Mais quelque...

» Loi sur les “fake news”: du monopole de la vérité au règne du mensonge

Cette histoire commence comme un conte de fées. Dans notre merveilleuse démocratie, tout allait pour le mieux. La presse était libre, le citoyen informé et le pouvoir impartial. Mais c’était trop beau. Imprudente, la démocratie n’a pas...

» Mercredi 13 juin 2018, Journée d’études jeunes chercheurs : « Mémoire et Histoire en Amérique latine et Espagne. Du Contemporain au Temps présent (IHTP) »

Séminaire « Mémoire et histoire en Amérique Latine et en Espagne : du contemporain au temps présent » (IHTP-CNRS, EHESS, Université Paris 8 Laboratoire d’Etudes Romanes)

» Les femmes zapatistes, rebelles par excellence

Dans les montagnes du sud-est du Mexique, les femmes zapatistes mènent leur propre lutte. Deux d’entre elles, appartenant à des générations différentes, partagent un bout de leur histoire. Leurs récits montrent les progrès vers...

» 2018: La contre-révolution libérale règne à Quito

Deux arguments qui ont contribué, au niveau mondial, à montrer sous un jour positif la « Révolution Citoyenne » en Équateur, ont été  les décisions du président Rafael Correa et de son gouvernement d’octroyer l’asile...

» La Colombie à la croisée des chemins

Résultats du premier tour de l’élection présidentielleLes Colombiens étaient appelés aux urnes ce dimanche 27 mai pour le premier tour de l’élection présidentielle.Sont arrivés en tête Ivan Duque, avec 39,1% (7 569 693 voix),...

» Paraguay : Frente Guasú, PLRA et mouvement populaire

Avant la fin de son mandat, qui s’achève le 15 août, le président Horacio Cartes a voulu rendre hommage à Israël en allant personnellement inaugurer la nouvelle ambassade du Paraguay à Jérusalem le 21 mai. Les observateurs politiques...

» Ne m’appelez plus Radio France… Courrier au médiateur

Courrier au médiateur  Le service public de radiodiffusion et de télévision français a-t-il pour vocation d’informer les citoyens ou d’être le porte-parole de l’opposition vénézuélienne ? La question est posée tant...

» Éditorial La Pluma et Tlaxcala: À propos de certains de nos doutes

Les Colombiens vont élire un nouveau président le 27 mai, ou le 17 juin, en cas de deuxième tour, les Mexicains le 1er juillet, les Brésiliens en octobre. Entretemps, les Vénézuéliens viennent de réélire le leur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

 

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4676
mod_vvisit_counterHier18264
mod_vvisit_counterCette semaine22940
mod_vvisit_countersemaine précedente117872
mod_vvisit_counterCe-mois-ci400551
mod_vvisit_countermois précedent607817

We have: 199 guests online
Ton IP: 54.145.103.69
 , 
Aujourd'hui: 25 Jui 2018