REDHER - La pluma


Après le 49.3. Par où pourrons-nous gagner ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le lent pourrissement de notre non-république se prolonge. « Amener notre pays vers demain ». C’est pourtant par ces mots que le premier ministre Manuel Valls a justifié son recours au 49.3 pour imposer la loi travail, sans majorité politique et contre l’opinion populaire.

 

 

Une question s’impose à toutes celles et tous ceux qui s’engagent jour après jour contre la loi El Khomri et son monde, dans des conditions toujours plus radicalisées par les pressions policières.

Pourquoi, malgré Nuit Debout, la multiplication des mobilisations unitaires impulsées par les syndicats et les mouvements de jeunesse, le risque de faire voler en éclat sa propre majorité parlementaire, le reniement consommé de l’histoire même de son courant politique – le socialisme – et les possibilités d’un embrasement des conflits sociaux, ce gouvernement s’entête ?

Pour une raison simple. François Hollande, Manuel Valls et le gouvernement sont convaincus du bien fondé de leur choix et de leur action en régime de capitalisme financier mondialisé et de libre-échange débridé. Pensant l’avenir de notre société dans le cadre de ce système dont ils ne questionnent ni la nature ni l’évolution, ils sont convaincus qu’ils font ce qu’il faut pour la France.

De fait, dans ce contexte, leur orientation est rationnelle et cohérente. Il s’agit d’ajuster notre société aux exigences de la production mondiale qui organise, dans le cadre de la globalisation, la dégradation continuelle de la valeur du travail, de sa capacité de négociation face au capital, de sa participation aux orientations de l’entreprise et de l’investissement.

La loi El Khomri n’est que la déclinaison contextualisée en France de ce qui se déroule, depuis quelques années, quelques mois ou simultanément selon les cas, dans nombre de pays : Allemagne, Argentine, Brésil, Espagne, Grèce, Italie, Royaume-Uni, etc.

« Amener notre pays vers demain »... Notre gouvernement ne fait que préparer ses meilleurs offrandes – notre compétitivité pays, notre baisse du « coût » travail, notre dégradation du droit du travail, etc. – aux « deus-globo ».

Que faire face à ce rouleau compresseur global ? La séquence actuelle nous rappelle que nos sociétés sont soumises à des rapports de pouvoir qui s’exercent et s’incarnent dans nos institutions. Un groupe social – la classe politique dans l’Etat – a le pouvoir de renforcer – ou de contraindre – celui des agents économiques et des forces du marché.

Tandis que les mouvements de la société actuellement à l’œuvre vont agir en se développant dans un cycle long, nous devons réfléchir à la question politique. Toutes les expériences historiques qui ont apporté des victoires pour les peuples ont combiné actions dans la société et dans les institutions. Pour gagner, il faut occuper la rue, l’espace public, les places, le lieu de la production mais aussi les institutions et l’Etat pour en désarticuler les équilibres et en transformer progressivement l’action au service d’un autre projet de société.

Combat titanesque, rude, incertain tant les chances de se perdre dans les méandres de la bureaucratisation et du pouvoir corrupteur sont grandes. C’est alors ici plus qu’ailleurs que nous devons inventer des pratiques et des mécanismes qui projettent et préservent l’élan de la transformation surgi de la société.

Transformer la politique, sa culture, son organisation, renforcer son contrôle par la population, réorienter la direction de son pouvoir et renouveler sa représentation constituent une tâche indissociable du combat social. Elle échoit à toutes et celles et tous ceux qui pensent que seule la démocratie est opposable à la tyrannie de l’économie.

Christophe Ventura

Source : Mémoire des luttes, le 12 mai 2013

 

 
Plus d'articles :

» Affaire Benalla : ce qui est choquant et inacceptable... L’exercice solitaire du pouvoir...et ses conséquences

Le Président de la République aurait déclaré que le comportement d’Alexandre Benalla était choquant et inacceptable [1]. Cette déclaration date du dimanche 22 juillet. Les mots sont forts, du moins en apparence. Mais ils cachent en réalité...

» Déclarations faites para le président Maduro à propos de la victoire des Bleus.

«Hier, l'équipe de France a gagné, même si elle ressemblait à l'équipe d'Afrique. C’est l'Afrique qui a vraiment gagné, les migrants africains arrivés en France.J'espère que l'Europe recevra ce message, de comment l'une des meilleures...

» Syrie : un menteur nommé Macron

C’est devenu une habitude : le godelureau de l’Elysée fait le paon au château de Versailles. Brasseur d’air inusable, le freluquet fait des phrases, il pérore dans le vide. Comme un télévangéliste, il brandit de grands mots tout en...

» L’histoire de Solapur, en Inde, où une ville ouvrière se construit grâce au logement coopératif

À Solapur, en Inde, de vastes programmes de  logement réalisés avec la coopération gouvernementale démontrent l’efficacité de l’action ouvrière soutenue.

» Loi sur les “fake news”: du monopole de la vérité au règne du mensonge

Cette histoire commence comme un conte de fées. Dans notre merveilleuse démocratie, tout allait pour le mieux. La presse était libre, le citoyen informé et le pouvoir impartial. Mais c’était trop beau. Imprudente, la démocratie n’a pas...

» Des déserteurs sur les barricades : les GI US anti-guerre dans le Paris de Mai 1968

Max Watts (Tomi Schwätzer, 1928-2010) a fui les nazis à Vienne avec ses parents et sa sœur en 1938, et quitté les USA pour éviter d’avoir à se battre en Corée au début des années 1950. À  Paris dans les années 1960, il a servi de...

» Paillassons de Washington

Les suppliques et les marques d’affection de trois dirigeants européens — M. Emmanuel Macron, Mme Angela Merkel et M. Boris Johnson — venus cajoler M. Donald Trump n’auront servi à rien : le président des...

» Parcoursup : un algorithme absurde qui renforce les inégalités sociales

Enseignement supérieurL’algorithme Parcoursup a rendu ses premières sentences : la moitié des 810 000 potentiels bacheliers n’ont pas reçu de proposition d’affectations, un mois avant le début des épreuves du bac. Ce fiasco...

» Les trompettes de Parcoursup

D'après les éléments de langages du gouvernement, APB était une usine à gaz pratiquant un scandaleux tirage au sort. Parcoursup va-t-il faire mieux?Parcoursup est un service proposé par l'état qui permettra prochainement d'affecter futurs...

» Ne m’appelez plus Radio France… Courrier au médiateur

Courrier au médiateur  Le service public de radiodiffusion et de télévision français a-t-il pour vocation d’informer les citoyens ou d’être le porte-parole de l’opposition vénézuélienne ? La question est posée tant...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui9917
mod_vvisit_counterHier40148
mod_vvisit_counterCette semaine50065
mod_vvisit_countersemaine précedente143061
mod_vvisit_counterCe-mois-ci275331
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 466 guests online
Ton IP: 54.225.57.230
 , 
Aujourd'hui: 20 Auo 2018