REDHER - La pluma
Accueil Articles Politique Monde


La Russie doit remporter la bataille d’Alep

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Encore une fois, ce que l’avenir réserve à la Syrie sur le plan politique et militaire repose sur la nouvelle bataille d’Alep. Si l’on rajoute les réfugiés internes, il se pourrait bien que la ville et sa périphérie abritent maintenant jusqu’à trois millions de personnes.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_11996.jpg

Chargement d'une bombe à guidage satellitaire sur un jet de combat russe SU-34 sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie (AP/Alexander Kots/Komsomolskaya Pravda)

C’est à Alep que tout se joue, encore et toujours.

Pour l’essentiel, la situation sur le terrain est la suivante.

L’ouest d’Alep est contrôlé par Damas, par l’entremise de l’Armée arabe syrienne (AAS).

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_11992.jpg

Soldats des troupes gouvernementales (Armée arabe syrienne)

Une partie du secteur nord est sous le contrôle des Kurdes du PYD, qui sont beaucoup plus engagés dans la lutte contre EIIS/EIIL/Da’ech que Damas. Le PYD est aussi considéré comme un allié objectif de l’administration Obama et du Pentagone, au grand dam du sultan Erdogan de Turquie.

Sozdar, combattante kurde du PYD

L’est d’Alep est la clé de voûte. Il est contrôlé par la soi-disant Armée de la conquête, qui regroupe le front al-Nosra (alias Al-Qaïda en Syrie) et le groupe salafiste Ahrar al-Sham. D’autres secteurs de l’est sont contrôlés par les vestiges (droits d’auteur à Donald Rumsfeld) de l’Armée syrienne libre (ASL), qui ont refusé de collaborer avec l’Armée de la conquête.

Dans les officines de Washington, tous ces groupes sont considérés dans une certaine mesure comme des rebelles modérés.

Parmi les récents développements sur le champ de bataille d’Alep, celui qui ressort le plus est l’élimination par l’AAS (avec le soutien stratégique des Russes) du chef du front al-Nosra Abou Suleiman al-Masri, alias Mahmud Maghwari, un Égyptien que Le Caire avait mis dans sa liste des personnes à abattre il y a des lustres.

En outre, plusieurs centaines de combattants chiites irakiens, dirigés par le commandant iranien de la Force Al-Qods et superstar Qasem Soleimani, ont été transférés de Lattaquié à Alep, et seront rejoints par une brigade blindée du Hezbollah composée d’environ 3 000 combattants aguerris.

Lattaquié, mi-octobre 2015: des combattants du Hezbollah prennent des selfies avec Qasem Soleimani en visite

Ce qui semble se dessiner, c’est une offensive à partir du sud. Ces forces vont non seulement toutes converger vers Alep, mais elles devront aussi, dans un second temps, dégager la voie jusqu’à la frontière turco-syrienne, qui est maintenant devenue de facto une zone d’exclusion aérienne contrôlée par la Russie.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_11995.jpg

Combattant de l'Armée syrienne libre avec enfants, Alep

L’objectif suprême est de couper les voies d’approvisionnement des salafistes ou salafistes-djihadistes de tout acabit, qu’ils soient rebelles modérés ou associés à EIIS/EIIL/Da’ech. Voilà pourquoi Moscou tient tant à combattre le terrorisme sous toutes ses formes sans distinction. Que EIIS/EIIL/Da’ech ne soit pas le principal acteur à Alep et dans sa périphérie n’a aucune importance.

Pratiquement, la campagne en Syrie est dorénavant sous la direction opérationnelle, tactique et stratégique de la Russie, avec bien sûr un apport stratégique iranien.

La coalition regroupant la Russie, la Syrie, l’Iran, l’Irak et le Hezbollah en Syrie (qui se partagent aussi le centre de collectes de renseignements 4+1 à Bagdad) a de bonnes chances de remporter la prochaine bataille d’Alep, si elle respecte trois conditions :

1) une couverture aérienne russe assurée en coordination avec les services de renseignements sur le terrain pour l’ensemble des opérations (c’est fait);

2) un soutien populaire (c’est fait aussi, la population urbaine sunnite d’Alep, qui compte de nombreux hommes d’affaires, soutient Damas);

3) des forces terrestres aguerries comptant au moins 15 000 combattants (sur le point d’être fait si l’on tient compte de l’apport de l’Irak et du Hezbollah).

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_11993.jpg

Combattants tchétchènes du Djihad à Alep

La part d’ombre

Mais il y a une autre coalition qui ne se réjouit pas tellement de la façon dont les choses évoluent sur le champ de bataille, ce qui n’a rien d’étonnant.

La principale centrale électrique d’Alep, à 25 kilomètres à l’est de la ville, est pour le moment contrôlée par EIIS/EIIL/Da’ech. Aussi dément qu’il puisse paraître (avouons que toute la tragédie syrienne est démente !), le faux califat a tout de même conclu une entente informelle avec Damas, en vertu de laquelle ses brutes reçoivent 60 % de l’électricité et le gouvernement 40 %. Après tout, nous avons tous besoin d’énergie, y compris les coupeurs de têtes, modérés ou autres.

Savez-vous ce qu’a fait la Coalition des Opportunistes Tordus (qui regroupe, en plus des USA, la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar) comme contribution à la lutte contre EIIS/EIIL/Da’ech ? Eh bien, elle a bombardé la centrale électrique d’Alep il y a un peu plus d’une semaine. Cela signifie qu’elle a bombardé une infrastructure civile syrienne (un crime flagrant rappelant l’opération Choc et stupeur de 2003), dont la plupart des victimes entrent dans la définition de peuple syrien que chérit tant l’Exceptionnalistan.

Ce qui va se passer sur le champ de bataille à Alep et autour d’Alep au cours des prochaines semaines jouera un rôle essentiel sur le plan diplomatique. Pour le moment, Bachar al-Assad a compris le message de Moscou. Il est prêt à discuter d’amendements à la constitution et à tenir des élections parlementaires et présidentielles. Mais au préalable, les 4+1 doivent porter un grand coup sur le champ de bataille.

Même le secrétaire d’État des USA John Kerry a changé son fusil d’épaule, après s’être entretenu avec le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov, en affirmant que toute solution pacifique doit passer par un engagement direct de Damas et de l’opposition patriotique.

Sauf que les patriotes de l’Armée syrienne libre n’ont pas encore compris le message. Lavrov a expressément engagé Moscou à les aider (même s’ils ont obtenu des armes ayant transité par la Turquie et la Jordanie pour combattre Damas), tant qu’ils combattront EIIS/EIIL/Da’ech. Sans surprise, ces rebelles et patriotes modérés ont rejeté l’offre de Lavrov.

http://tlaxcala-int.org/upload/gal_11989.jpg

Situation militaire au nord d'Alep au 12 octobre 2015

Une autre absurdité diplomatique est l’absence de l’Iran à la table de négociations, qui s’explique par la paranoïa aiguë de la maison des Saoud. Les généraux et conseillers iraniens, qui analysent les renseignements recueillis sur le terrain et l’ensemble du cadre stratégique en Syrie, sont pourtant des éléments cruciaux des opérations terrestres.

Washington et Riyad ont plutôt confirmé leur volonté d’augmenter le soutien accordé à ces rebelles modérés invisibles, à la suite d’une rencontre entre Kerry et le roi Salmane à Riyad. Le département d’État, qui pour une fois a mis un peu de suspense, n’a pas précisé ce qu’il entendait par soutien. Inutile de dire que cela se traduira par encore plus de formation par la CIA et par encore plus de missiles antichar TOW, qui ne seront probablement pas dirigés contre EIIS/EIIL/Da’ech [et plus d’argent pour les contractants privés du Pentagone, NdT].

Le ballet diplomatique devrait se poursuivre plus tard cette semaine, soit exactement au moment de la recrudescence de la bataille cruciale d’Alep.

Pepe Escobar Пепе Эскобар

Original: Battle of Aleppo is a must-win for Russia

Traduit par Daniel

Edité par Jean-Jacques Hector  -  Diane
Traductions disponibles : Italiano  Español 

 
Plus d'articles :

» L’évacuation des Casques blancs de Syrie est-elle le prélude de l’ultime bataille ?

Grâce à Donald Trump, c’en est fini des « rebelles » de Syrie qui ont été trahis par les Américains – sûrement en fin de compte par Trump lui-même au cours des discussions secrètes qu’il a eues avec Vladimir Poutine.S’agira-t-il de...

» Déclarations faites para le président Maduro à propos de la victoire des Bleus.

«Hier, l'équipe de France a gagné, même si elle ressemblait à l'équipe d'Afrique. C’est l'Afrique qui a vraiment gagné, les migrants africains arrivés en France.J'espère que l'Europe recevra ce message, de comment l'une des meilleures...

» Syrie : un menteur nommé Macron

C’est devenu une habitude : le godelureau de l’Elysée fait le paon au château de Versailles. Brasseur d’air inusable, le freluquet fait des phrases, il pérore dans le vide. Comme un télévangéliste, il brandit de grands mots tout en...

» Syrie. Les rumeurs sur les ADM laissent présager une nouvelle attaque américaine

Après la libération de Douma par l’armée syrienne, les zones tenues par les Takfiris près de la capitale Damas sont rapidement tombées. Les combattants de Jaish al-Islam à Dumayr, au nord-est de Damas, se sont rendus sans se battre. Comme...

» Syrie : À la recherche de la vérité dans les ruines de Douma - et les doutes d'un médecin sur une attaque chimique

Robert Fisk visite la clinique de Syrie qui est au centre d’une crise mondiale.C’est l’histoire d’une ville appelée Douma, un lieu ravagé et puant d’immeubles détruits – et d’une clinique souterraine dont les images de souffrance...

» Conduire l’Italie hors du système de guerre tant qu’il est encore temps

L’attaque de missiles menée par les USA, LA Grande-Bretagne et la France contre la République Arabe Syrienne, État souverain membre des Nations Unies, viole la plus élémentaire règle du droit international. 

» Frappes en Syrie : le ridicule ne tue pas les puissants

Le délire inculte de Trump dans l’ordre international ne perturbe en rien les alliés des États-Unis qui ont « toujours raison » face à la Russie, à la Chine et à la plupart des peuples du Sud. Les conservateurs anglais dont la...

» Frappes USA/France/GB en Syrie - Qui a gagné ?

Hier soir, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis ont lancé une attaque illégale contre la Syrie et ont bombardé plusieurs sites militaires et civils à l’intérieur du pays. Ils présentent leur attaque comme une vengeance ou une...

» Liban, Syrie, Palestine, Golfe : la bataille du pétrole et du gaz fair rage

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 16 février 2018, à l'occasion de la commémoration des dirigeants martyrs du Hezbollah (Cheikh Ragheb Harb, Sayed Abbas Mousawi, Hajj Imad...

» Merkel crie au "massacre" dans la Ghouta orientale et élude la responsabilité allemande

“Massacre ! ”: c’est le cri qui s’élève  depuis la chancellerie allemande. Et son écho résonne dans tout le pays. Et en effet, la guerre syrienne livre une fois de plus des images brutales. La mort et la destruction dans la Ghouta...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gracias, pero con Cialis soft intentaron sin embargo, lo que los medicamentos como el Viagra comprar-cialis.net

Les dossiers brûlants d'actualité

 

Éditorial La Pluma n ° 1: À tou.tes

Nous avons des ennemis. Certains d'entre eux ont tenté de faire disparaître notre site le 27 mars. Cette attaque malveillante a été rejetée par nos fournisseurs de serveur. Nul doute que ces enne...

 

Venezuela: la parole au Pouvoir constituant originel, le peuple !

« Dans le silence pas du mouvement, notre cri est pour la liberté » Graffiti quartier San Antonio, Cali , Colombie » La Pluma.net apporte son appui inconditionnel à la Révolution boli...

 Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Colombie : Manifeste pour la paix, jusqu'à la dernière goutte de nos rêves

Il existe dans le cœur de l'Amérique un refuge humain enlacé à trois cordillères, bercé par d'exubérantes vallées, des forêts touffues, et baigné par deux océans... Lire / Signer manifeste
Uno Levitra Professional es de los MEDICAMENTOS mas Comunes comprar levitra en-linea

Compteur des visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7493
mod_vvisit_counterHier17916
mod_vvisit_counterCette semaine65497
mod_vvisit_countersemaine précedente77328
mod_vvisit_counterCe-mois-ci147702
mod_vvisit_countermois précedent467347

We have: 234 guests online
Ton IP: 54.81.110.186
 , 
Aujourd'hui: 15 Auo 2018